Ostéome ostéoïde

Définition

L'ostéome ostéoïde est une tumeur osseuse bénigne localisée le plus souvent dans le cortex des os longs. L'ostéome ostéoïde n'a aucun potentiel malin. L'étiologie de cette lésion n'est pas connue. Des régressions spontanées de ce type de lésion sont bien décrites dans la littérature médicale.

Manifestations cliniques

L'ostéome ostéoïde est rencontré le plus souvent chez les patients de sexe masculin et dont l'âge est compris entre 10 et 20 ans.

La douleur provoquée par la lésion est le symptôme d'appel le plus fréquent. Cette douleur est généralement plus forte la nuit. Elle est souvent calmée par la prise d'aspirine.

Le diagnostic d'ostéome ostéoïde peut être particulièrement difficile lorsque la présentation clinique est atypique, l'âge inhabituel et ou localisation insolite.

Laboratoire

Pas d'anomalie.

Imagerie

L'ostéome ostéoïde se présente classiquement comme un épaississement sclérotique cortical fusiforme contenant une lacune (c'est-à-dire une zone radiotransparente) appelée nidus. Ce nidus mesure généralement moins de 15mm dans son grand axe. Il peut contenir un foyer sclérotique. La destruction ou l'ablation de ce nidus entraîne la guérison.

Plus de 50% de ces lésions sont trouvées dans le fémur ou le tibia. Moins souvent, on en découvre dans le rachis, les mains ou les pieds. La plupart de ces lésions sont corticales (70%), mais peuvent être intramédullaires (30%), voire même sous-périostée.

Le diagnostic peut être aussi bien posé sur des radiographies standards, qu'en tomodensitométrie ou en en imagerie par résonance magnétique (IRM).

Au scanner, l'ostéome ostéoïde est visible comme une lésion de densité tissulaire de forme ovalaire ou ronde entourée d'une sclérose. Cette lésion peut contenir des calcifications. Le scanner est particulièrement utile lorsque sur la radiographie le nidus est mal visible en raison de l'importante sclérose osseuse. Par ailleurs, le scanner est une des modalités radiologiques qui peut être employé dans le traitement percutané des ostéomes ostéoïdes.

En IRM, l'ostéosclérose fusiforme se manifeste comme un épaississement hypointense en T1 et T2. Un œdème périlésionnel peut être présent. L'apparence du nidus est variable: discrètement hypointense en T1 et discrètement hyperintense en T2. En IRM, le nidus est parfois mal perceptible et les calcifications sont ne sont généralement pas visibles.

Traitement

De multiples options thérapeutiques existent: traitement médicamenteux (anti-inflammatoires non stéroïdiens), traitements chirurgicaux (résection et curetage), photocoagulation au laser, destruction par radiofréquence sous guidage tomodensitométrique, etc.

Le traitement dépend des disponibilités locales, de la localisation de l'ostéome ostéoïde (proximité de structures neuronales par exemple!) et du choix du patient.

Cas illustratif

Cas 1

Anamnèse actuelle: Enfant de 12 ans, douleurs lombaires "chroniques" (c'est-à-dire depuis des mois) avec irradiation dans le membre inférieur gauche. Sciatique?
Examens radiologiques: Radiographies standards du rachis lombaire et de la hanche gauche (faites dans une autre institution et non présentées). IRM lombaire (non présenté). IRM de la hanche gauche avec injection intra-veineuse de chélates de gadolinium (présenté ci-dessous). Tomodensitométrie de la hanche gauche sans injection de contraste (présenté ci-dessous).

Pour visualiser la galerie d'images, cliquer sur la vignette ci-dessous.

  • osteome-osteoide-irm-6.0001_fs
  • osteome-osteoide-irm-6.0001_fs
    IRM des hanches, coupe coronale, pondération T2 avec saturation de graisse. Image 1. 1, Canal rachidien. 2, Articulation sacro-iliaque droite. 3, Tête fémorale gauche. Flèche, Hypersignal du col fémoral/fémur proximal gauche.
  • osteome-osteoide-irm-7.0001_fs
    IRM des hanches, coupe axiale, pondération T2 avec saturation de graisse. Image 2.1, Symphyse pubienne. 2, Fémur droit. Flèche, Hypersignal du col fémoral/fémur proximal gauche.
  • osteome-osteoide-irm-5.0001_fs
    IRM des hanches, coupe coronale, pondération T1. Image 3. 1, Canal rachidien. 2, Articulation sacro-iliaque droite. 3, Fémur droit. 4, Fémur gauche. Flèche, Épaississement de la corticale de l'os. À l'intérieur de cet épaississement, un oeil de lynx pourrait aussi deviner la présence d'une zone ovalaire de signal intermédiaire.
  • osteome-osteoide-irm-10_fs
    IRM des hanches, coupe coronale, pondération T1 (Aggrandissement de l'image précédente). Image 4. 1, Articulation sacro-iliaque gauche. 2, Tête fémorale gauche. 3, Fémur gauche. 4, Fémur gauche. Flèche, Épaississement de la corticale de l'os. À l'intérieur de cet épaississement, un oeil de lynx pourrait aussi deviner la présence d'une zone ovalaire de signal intermédiaire.
  • osteome-osteoide-irm-8.0001_fs
    IRM des hanches, coupe axiale, pondération T1. Image 5. 1, Symphyse pubienne. 2, Fémur droit. Flèche, Épaississement de la corticale de l'os (fémur gauche).
  • osteome-osteoide-irm-11.0001_fs
    IRM des hanches, coupe axiale, pondération T1. Image 6. 1, Symphyse pubienne. 2, Fémur droit. Flèche, Épaississement de la corticale de l'os (fémur gauche). À l'intérieur de cet épaississement, un oeil de lynx pourrait aussi deviner la présence d'une zone ovalaire de signal intermédiaire.
  • osteome-osteoide-irm-9.0001_fs
    IRM des hanches, coupe axiale, séquence dynamique après injection intra-veineuse de gadolinium. Image 7. 1, Fémur droit. 2, Vaisseaux fémoraux droits. Flèche, Prise de contraste dans la corticale du fémur gauche.
  • osteome-osteoide-irm-12_fs
    IRM des hanches, coupe axiale, séquence dynamique après injection intra-veineuse de gadolinium (Aggrandissement de l'image précédente). Image 8. 1, Vaisseaux fémoraux gauches. Flèche, Prise de contraste dans la corticale du fémur gauche.
  • osteome-osteoide-scanner-4.0001_fs
    Scanner des hanches, reconstruction sagittale. Image 9. 1, Acétabulum. 2, Tête fémorale.Flèche, Nidus et sclérose corticale.
  • osteome-osteoide-scanner-2.0001_fs
    Scanner des hanches, reconstruction coronale. Image 10. 1, Acétabulum. 2, Tête fémorale. 3, Fémur gauche. Flèche, Sclérose corticale.
  • osteome-osteoide-scanner-3.0001_fs
    Scanner des hanches, reconstruction coronale. Image 11. 1, Acétabulum. 2, Tête fémorale. 3, Fémur gauche. Flèche, Nidus et sclérose corticale.
  • osteome-osteoide-scanner-1.0001_fs
    Scanner des hanches, coupe axiale. Image 12. 1, Symphyse pubienne. 2, Canal anal. 3, Ischium. Flèche, Nidus et sclérose corticale (fémur gauche).

Cas 2

Anamnèse actuelle: Patient de 30 ans, sans antécédent particulier, envoyé par son médecin traitant pour investigations de douleurs invalidantes, localisées le long du bord interne du gros orteil.Le patient dénie tout traumatisme ou blessure qui aurait pu permettre la pénétration d'un corps étranger.

Examens radiologiques: Les radiographies standards montrent un un épaississement sclérotique de la cortical du bord interne de la phalange proximale du gros orteil contenant une zone radiotransparente mal délimitée. Les investigations sont poursuivies par un scanner. Celui-ci montre un épaississement sclérotique cortical fusiforme contenant une lacune radiotransparente. A l'intérieur de cette lacune se trouve un foyer hyperdense. L'aspect est donc évocateur d'un ostéome osteoïde.

Pour visualiser la galerie d'images, cliquer sur la vignette ci-dessous.

  • osteome-osteoide-irm-6.0001_fs
  • metatarsien-osteome-osteoide-1
    Radiographie oblique de l'avant-pied. Image 1. 1, Base du Vème métatarsien. 2, Base du Ier métatarsien. Flèche, Épaississement sclérotique de la cortical du bord interne du gros orteil contenant une zone radiotransparente mal délimitée.
  • metatarsien-osteome-osteoide-2
    Radiographie de face de l'avant-pied. Image 2. 1, Base du Vème métatarsien. 2, Base du Ier métatarsien. Flèche, Épaississement sclérotique de la cortical du bord interne du gros orteil contenant une zone radiotransparente mal délimitée.
  • metatarsien-osteome-osteoide-3
    Scanner de l'avant-pied. Reconstruction coronale. Image 3. P1, Phalange proximale du gros orteil. Flèche, Épaississement sclérotique de la cortical du bord interne contenant une zone radiotransparente mal délimitée. Au sein de cette lacune se trouve un foyer hyperdense
  • metatarsien-osteome-osteoide-4
    Scanner de l'avant-pied. Reconstruction sagittale. Image 4. P1, Phalange proximale du gros orteil. Flèche, Épaississement sclérotique de la cortical du bord interne contenant une zone radiotransparente mal délimitée. Au sein de cette lacune se trouve un foyer hyperdense
  • metatarsien-osteome-osteoide-5
    Scanner de l'avant-pied. Reconstruction axiale. Image 5 de 5. P1, Phalange proximale du gros orteil. P3, Phalange du 3ème rayon du pied. Flèche, Épaississement sclérotique de la cortical du bord interne contenant une zone radiotransparente mal délimitée. Au sein de cette lacune se trouve un foyer hyperdense

Bibliographie

• Tsoumakidou G, Thénint MA, Garnon J, Buy X, Steib JP, Gangi A. Percutaneous Image-guided Laser Photocoagulation of Spinal Osteoid Osteoma: A Single-Institution Series. Radiology. 2016 Mar;278(3):936-43. doi: 10.1148/radiol.2015150491. Epub 2015 Sep 18.
• Melamud K, Drapé JL, Hayashi D, Roemer FW, Zentner J, Guermazi A. Diagnostic imaging of benign and malignant osseous tumors of the fingers. Radiographics. 2014 Nov-Dec;34(7):1954-67. doi: 10.1148/rg.347130031.
• Touraine S, Emerich L, Bisseret D, Genah I, Parlier-Cuau C, Hamze B, Petrover D, Laredo JD, Bousson V. Is pain duration associated with morphologic changes of osteoid osteomas at CT? Radiology. 2014 Jun;271(3):795-804. doi: 10.1148/radiol.14131629. Epub 2014 Feb 1.
Napoli A1, Mastantuono M, Cavallo Marincola B, Anzidei M, Zaccagna F, Moreschini O, Passariello R, Catalano C. Osteoid osteoma: MR-guided focused ultrasound for entirely noninvasive treatment. Radiology. 2013 May;267(2):514-21. doi: 10.1148/radiol.13120873. Epub 2013 Feb 7.
• Chai JW, Hong SH, Choi JY, Koh YH, Lee JW, Choi JA, Kang HS. Radiologic diagnosis of osteoid osteoma: from simple to challenging findings. Radiographics. 2010 May;30(3):737-49. doi: 10.1148/rg.303095120.
Motamedi D1, Learch TJ, Ishimitsu DN, Motamedi K, Katz MD, Brien EW, Menendez L. Thermal ablation of osteoid osteoma: overview and step-by-step guide. Radiographics. 2009 Nov;29(7):2127-41. doi: 10.1148/rg.297095081.
• Gangi A, Alizadeh H, Wong L, Buy X, Dietemann JL, Roy C. Osteoid osteoma: percutaneous laser ablation and follow-up in 114 patients. Radiology. 2007 Jan;242(1):293-301.
• Cantwell CP, O'Byrne J, Eustace S. Radiofrequency ablation of osteoid osteoma with cooled probes and impedance-control energy delivery. Comment in: AJR Am J Roentgenol. 2007 Jun;188(6):W578; author reply W579.
• Cantwell CP, Kerr J, O'Byrne J, Eustace S. MRI features after radiofrequency ablation of osteoid osteoma with cooled probes and impedance-control energy delivery. AJR Am J Roentgenol. 2006 May;186(5):1220-7.
• Vanderschueren GM, Taminiau AH, Obermann WR, van den Berg-Huysmans AA, Bloem JL. Osteoid osteoma: factors for increased risk of unsuccessful thermal coagulation. Radiology. 2004 Dec;233(3):757-62.
• Lee GK, Kang IW, Lee ES, Min SJ, Cho SW, Hwang DH. Osteoid osteoma of the tarsal cuboid mimicking osteomyelitis. AJR Am J Roentgenol. 2004 Aug;183(2):341-2.
• Rosenthal DI, Hornicek FJ, Torriani M, Gebhardt MC, Mankin HJ. Osteoid osteoma: percutaneous treatment with radiofrequency energy. Radiology. 2003 Oct;229(1):171-5. Comment in: Radiology. 2004 Jul;232(1):304; author reply 304-5.
• Liu PT, Chivers FS, Roberts CC, Schultz CJ, Beauchamp CP. Imaging of osteoid osteoma with dynamic gadolinium-enhanced MR imaging. Radiology. 2003 Jun;227(3):691-700.
• Vanderschueren GM, Taminiau AH, Obermann WR, Bloem JL. Osteoid osteoma: clinical results with thermocoagulation.Radiology. 2002 Jul;224(1):82-6.
• Kransdorf MJ, Stull MA, Gilkey FW, Moser RP Jr. Osteoid osteoma. Radiographics. 1991 Jul;11(4):671-96.