Scanner de l'abdomen (Tomodensitométrie abdominale)

Indications / Limitations

La tomodensitométrie de l'abdomen utilise une technique d'imagerie:
• facilement accessible/disponible, relativement bon marché.
• rapide (temps d'acquisition des images de l'ordre de 30 secondes par série). Il est donc possible d'avoir une imagerie exempte/ou avec peu d'artéfacts cinétiques (flou des images provoqué par des mouvements) chez des patients inconscients.
• dont l'environnement (absence de champ magnétique) permet d'effectuer un geste interventionnel ou diagnostique ou une réanimation sans matériel spécial ou coûteux; d'examiner des patients porteurs d'un stimulateur cardiaque ou d'un clip ferromagnétique.
• ayant un haut pouvoir de résolution et donc d'avoir des reconstructions coronales et sagittales.

Au total, Les indications de la tomodensitométrie abdominale sont vastes et une énumération non exhaustive est effectuée ci-dessous:
Foie dans le cadre de lésions traumatiques, recherche d'abcès et autres lésions infectieuses (kyste échinoccocique par ex., recherche de tumeur primitive ou secondaire.
Rate dans le cadre de lésions traumatiques, recherche de lésions infectieuses.
Pancréas dans le cadre de lésions traumatiques, recherche de pancréatite aigüe, recherche/bilan d'un cancer du pancréas.
Reins dans le cadre de lésions traumatiques, recherche de lésion infectieuse (abcès), recherche/bilan d'un cancer du rein.
Petit intestin (grêle) recherche d'un épaississement de la paroi intestinale indicatif d'une maladie inflammatoire intestinale (RCUH, Crohn), d'une ischémie intestinale, voire d'une néoplasie.
Mésentère recherche d'une infiltration de la graisse, d'un effet de masse (carcinoïde), de ganglions.
Gros intestin (Côlon): recherche d'un épaississement de la paroi colique indicatif d'une maladie inflammatoire intestinale (RCUH, Crohn), d'une ischémie intestinale, d'une colite (inflammation intestinale), voire d'une néoplasie; détection d'une diverticulite ou la mise en évidence d'un abcès.
évaluation de lésions vasculaires: (dissection et anévrysme de l'aorte abdominale, thrombose de l'artère mésentérique supérieure.
évaluation du rétropéritoine: (ganglions, masses)
Etc...

Déroulement d'un examen de tomodensitométrie abdominale (scanner abdominal)

Le patient est allongé sur le dos, les bras placés derrière la tête.
L'examen tomodensitométrique de l'abdomen requiert généralement une injection intra-veineuse de produit de contraste iodé. Sauf cas d'espèce (traumatologie, pancréatite aigüe, etc.), l'examen tomodensitométrique de l'abdomen exige l'ingestion d'un produit de contraste par voie orale (eau par exemple). Selon la pathologie recherchée, plusieurs séries d'acquisitions d'images sur l'abdomen peuvent être effectuées. Ces séries sont agendées selon le temps écoulé depuis l'injection intraveineuse de produit de contraste iodé: 25s après l'injection de contraste pour la phase artérielle; 70s pour la phase portale; plus de 120s pour la phase tardive.Chacune de ces séries dure moins de 30 secondes.
L'examen dure moins de 5 minutes (temps d'installation non compris)

Galerie de photos

jeune garçon renversé par un vélo, sur un trottoir.
Flèche, Fracture/lacération complexe du foie. 1, Foie. 2, Veine porte. 3, Rein droit. 4, Rein gauche. 5, Rate.
scanner-abdomen-0001_fs
  • jeune garçon renversé par un vélo, sur un trottoir.
    Flèche, Fracture/lacération complexe du foie. 1, Foie. 2, Veine porte. 3, Rein droit. 4, Rein gauche. 5, Rate.
  • Chute à vélo
    Flèche, Rupture de rate. 1, Poumon droit. 2, Foie. 3, Rein droit. 4, Rein gauche. 5, Rate. 6, Rachis. 7, Aile iliaque. 8, Tête fémorale.

Bibliographie

• JKT Lee, SS Sagel, RJ Stanly, JP Heiken. Computed Body Tomography With Mri Correlation. 2nd ed. Lippincott Williams & Wilkins; Philadelphia, 1998