Allaitement et utilisation de produits de contrastes

Des examens radiologiques comme le scanner ou l’IRM sont parfois inévitables chez des patientes qui allaitent. L’utilisation de produit de contraste est parfois indispensable pour obtenir les informations recherchées. Les produits de contraste le plus souvent utilisés sont à base d’iode pour le scanner et des dérivés du gadolinium pour l’IRM. Ces deux produits de contraste sont excrétés dans le lait maternel. Dès lors le risque théorique d'une toxicité directe (voire d'une réaction allergique) pour le nourrisson a été évaluée. Plusieurs études ont montré que la quantité de produit de contraste absorbé par un bébé via le lait maternel ingéré est extrêmement faible et que, par conséquent, le risque de toxicité est très bas. Jusqu'à aujourd'hui, aucun cas de réaction allergique n'a été publié dans une revue scientifique.

Allaitement et produits de contrastes iodés i.v.

Chez une patiente avec fonction rénale normale, le 100% de la quantité administrée de produit de contraste iodé est éliminé de la circulation sanguine dans les 24 heures. Moins de 1% de la dose maternelle administrée de produit de contraste iodé est excrétée dans le lait maternel au cours des 24 premières heures. Moins de 1% du produit de contraste ingéré par le nourrisson est absorbé par son tractus gastro-intestinal. Au total, la quantité absorbée par le nourrisson via le lait maternel est inférieure à 0,01% de la quantité administrée à la mère. La quantité absorbée de contraste par le nouveau-né est donc dérisoire.

Par précaution, il est d’usage de conseiller de s'abstenir d'allaiter après administration de contraste iodé pendant une période de 12 à 24 heures.

Allaitement et produits de contrastes gadolinés i.v.

Pour l'IRM, le produit de contraste le plus fréquemment employé est une terre rare: le chélate de gadolinium. Chez une patiente avec fonction rénale normale, le 100% de la quantité administrée de produit de contraste iodé est éliminé de la circulation sanguine dans les 24 heures. Moins de 0.04% de la dose maternelle administrée de produit de contraste iodé est excrétée dans le lait maternel au cours des 24 premières heures. Moins de 1% du produit de contraste ingéré par le nourrisson est absorbé par son tractus gastro-intestinal. Au total, la quantité absorbée par le nourrisson via le lait maternel est inférieure à 0,0004% de la quantité administrée à la mère. La quantité absorbée de contraste par le nouveau-né est donc dérisoire.

Par précaution, il est d’usage de conseiller de s'abstenir d'allaiter après administration de contraste gadoliné pendant une période de 12 à 24 heures.

Remarques : De nouveaux produits de contraste pour les examens IRM contenant du manganèse ou du fer ont été mis sur le marché. Une suspension momentanée de l'allaitement pendant 2 semaines peut être requise pour ces produits de contraste. Dés lors, le médecin radiologue doit être interrogé sur la durée d'arrêt de l'allaitement.

Bibliographie

• Gadopentetate dimeglumine excretion into human breast milk during lactation. Kubik-Huch RA, Gottstein-Aalame NM, Frenzel T, Seifert B, Puchert E, Wittek S, Debatin JF. Radiology. 2000 Aug;216(2):555-8.
• Frequently Asked Questions: Iodinated Contrast Agents. Michael A. Bettmann. Radiographics 2004; 24: S3-S10.
• The use of iodinated and gadolinium contrast media during pregnancy and lactation Webb JA,Thomsen HS, Morcos SK. Eur Radiol. 2005;15(6):1234
• Imaging in pregnant patients: examination appropriateness. Wieseler KM, Bhargava P, Kanal KM, Vaidya S, Stewart BK, Dighe MK. Radiographics. 2010 Sep;30(5):1215-29; discussion 1230-3.
• Quality Initiatives Guidelines for use of medical imaging during pregnancy and lactation. Tremblay E, Thérasse E, Thomassin-Naggara I, Trop I. Radiographics. 2012 May-Jun;32(3):897-911. Letters to the Editor: Guidelines for Medical Imaging during Pregnancy: Fetal Dose Range for Maternal Head CT Should Include Zero. Meir H. Scheinfeld. RadioGraphics. Volume 33, Issue 2, Mar 2013.
• Imaging of pregnant and lactating patients: part 1, evidence-based review and recommendations. Wang PI1, Chong ST, Kielar AZ, Kelly AM, Knoepp UD, Mazza MB, Goodsitt MM. AJR Am J Roentgenol. 2012 Apr;198(4):778-84.
• Imaging of pregnant and lactating patients: part 2, evidence-based review and recommendations. Wang PI1, Chong ST, Kielar AZ, Kelly AM, Knoepp UD, Mazza MB, Goodsitt MM. AJR Am J Roentgenol. 2012 Apr;198(4):785-92.
• Imaging Pregnant and Lactating Patients. Tirada N, Dreizin D, Khati NJ, Akin EA, Zeman RK. Radiographics. 2015 Oct;35(6):1751-65.
• ACR Manual On Contrast Media. Version 10.3. 2018.