Ingestion de corps étrangers (radiographies)

Quelques données à connaître

L’ingestion de corps étrangers se rencontre le plus souvent chez:
• les enfants (surtout ceux de moins de 5 ans)
• les personnes âgées
• les patients des institutions psychiatriques
• les personnes provenant du milieu carcéral.

Pour les deux premiers groupes, l'ingestion de corps étrangers est le plus souvent accidentelle.

En cas d’ingestion volontaire, de multiples corps étrangers peuvent être présents.

Le trafic de drogue est un cas particulier d’ingestion volontaire.

Les corps étrangers sont de nature diverse: pièces de monnaie, piles, aiguilles, épingles, punaises, lames de rasoir et de couteau, fourchettes, boulettes de drogue, morceaux de plastique ou de verre, etc.

Parmi les corps étrangers posant problème figurent en bonne place des corps alimentaires: cartilages, os, arêtes, etc. Attention: ies corps étrangers alimentaires sont bien souvent radio-transparents!

Examens radiologiques

Si le corps étranger est radio-opaque, des radiographies standards permettront de:
• localiser le corps étranger
• déterminer la taille et la nature de ce corps étranger
• rechercher d'éventuels complications (pneumopéritoine, pneumomédiastin, emphysème sous-cutané, etc. témoignant d'une perforation par exemple).

Selon la situation clinique, la localisation du corps étranger passe par la réalisation de radiographies face et profil de la région cervicale, du thorax et de l'abdomen.

Lorsque le corps étranger est radiotransparent ou que des surprojections digestivent masquent une partie de l'information sur les radiographies standards, la réalisation d'un scanner devient impérative.

Stratégie thérapeutique

La stratégie thérapeutique est fonction de la taille du corps étranger (> 5cm), de ses contours (bords mousses ou tranchants), du matériel le constituant (substance toxique ou irritante), de la situation anatomique d'un éventuel blocage, et des répercussions cliniques. Selon la situation, endoscopie et intervention chirurgicale sont utilisées. Dans un grand pourcentage de cas, on se contente de suivre la progression du corps étranger dans le tube digestif jusqu'à son expulsion.

Pour visualiser les images de grandes tailles, cliquer sur la vignette ci-dessous.

  • Ingestion de corps étranger. Image 1.

Références

• Hunter TB, Taljanovic MS. Foreign bodies. Radiographics. 2003 May-Jun;23(3):731-57.