Rupture d'un kyste de la rate (scanner)

Renseignements cliniques

Survenue de violentes douleurs au flanc gauche la veille de la son arrivée aux urgences. S'est presque évanouie. Ne consulte pas à ce moment-là car la douleur se calme. En raison d'une mauvaise nuit et de la persistance «d'un point à gauche», la patiente vient au SAU. Ad échographie.

échographie (non montré): Lésion kystique de la rate. Présence d'un hématome sous capsulaire. Liquide libre autour de la rate et dans le Douglas. Ad scanner.
Un complément d'anamnèse est effectué: pas de traumatisme (récent ou ancien) connu; pas d'antécédent médicochirurgical (en particulier, pas de pancréatite); n'a jamais quitté la France.

Protocole examen tomodensitométrique: Acquisition volumique sur l'abdomen supérieur sans injection intraveineuse de contraste. Acquisition volumique sur tout l'abdomen après injection intraveineuse de contraste.

Commentaires

Le scanner abdominal montre la présence d'une lésion dans la rate qui est bien délimitée et de densité liquidienne. Cette lésion kystique contient un niveau hyperdense (bien visible sur les coupes sans injection) témoignant d'un saignement intrakystique. La présence d'un hématome sous-capsulaire, de sang dans autour le la rate et dans le cul de sac de Douglas parlent pour une rupture de la lésion kystique.

Cette patiente n'a jamais souffert d'une pancréatite et il y a peu de chance que cette lésion corresponde à un pseudokyste. Il est aussi peu probable que cette lésion soit d'origine parasitaire puisque la patiente est une citadine qui n'a jamais quitté la France. Une lésion kystique d'origine post-traumatique paraît peu vraisemblable vu l'absence de trauma. On n'a pas non plus d'élément pour la présence d'une néoplasie intra-abdominale kystique. On en conclut donc à un saignement intrakystique de la rate, kyste épidermoïde?

Le diagnostic de kystes épidermoïdes est posé à l'examen microscopique de la lésion. Ce diagnostic est basé sur la mise en évidence d'un épithélium dans la paroi du kyste. L'origine de ces lésions kystiques n'est pas connue avec certitude.

La patiente a subi une kystectomie. Les suites opératoires sont simples

Pour visualiser les images de grandes tailles avec leurs légendes, veuillez cliquer sur l'icône ci-dessous.

  • Rupture d'un kyste de la rate. Image 0
  • Rupture d'un kyste de la rate. Image 1
    Scanner abdominal, coupe axiale, sans injection de contraste sur l'abdomen supérieur, image 1. 1, Dôme hépatique. 2, Poumon droit. 3, Aorte abdominale. 4, Kyste dans la rate. Flèche, Sang.
  • Rupture d'un kyste de la rate. Image 2
    Scanner abdominal, coupe axiale, sans injection de contraste sur l'abdomen supérieur, image 2. 1, Dôme hépatique. 2, Poumon droit. 3, Aorte abdominale. 4, Kyste dans la rate. Flèche, Sang.
  • Rupture d'un kyste de la rate. Image 3
    Scanner abdominal, coupe axiale, sans injection de contraste sur l'abdomen supérieur, image 3. 1, Dôme hépatique. 2, Poumon droit. 3, Aorte abdominale. 4, Kyste dans la rate. Flèche, Sang.
  • Rupture d'un kyste de la rate. Image 4
    Scanner abdominal, coupe axiale, après injection de contraste sur l'abdomen supérieur, image 4. 1, Dôme hépatique. 2, Poumon droit. 3, Veine cave inférieure. 4, Aorte abdominale. 5, Rate. 6, Kyste dans la rate. Flèche, Sang.
  • Rupture d'un kyste de la rate. Image 5
    Scanner abdominal, coupe axiale, après injection de contraste sur l'abdomen supérieur, image 5. 1, Foie. 2, Poumon droit. 3, Veine cave inférieure. 4, Rate. 5, Kyste dans la rate. Flèche, Sang.
  • Rupture d'un kyste de la rate. Image 6
    Scanner abdominal, coupe axiale, après injection de contraste sur l'abdomen supérieur, image 6. 1, Foie. 2, Veine cave inférieure. 3, Aorte abdominale. 4, Rate. 5, Kyste dans la rate contenant du sang. 6, Hématome sous-capsulaire.
  • Rupture d'un kyste de la rate. Image 7
    Scanner abdominal, coupe coronale, après injection de contraste sur l'abdomen supérieur, image 7. 1, Foie. 2, Rein droit. 3, Grand trochanter (droit). 4, Aorte. 5, Rate. 6, Sang. 7, Rein gauche.
  • Rupture d'un kyste de la rate. Image 8
    Scanner abdominal, coupe coronale, après injection de contraste sur l'abdomen supérieur, image 8. 1, Poumon droit. 2, Foie. 3, Aile iliaque. 4, Rein gauche. 5, Kyste dans la rate.
  • Rupture d'un kyste de la rate. Image 9
    Scanner abdominal, coupe coronale, après injection de contraste sur l'abdomen supérieur, image 9 de 9. 1, Poumon droit. 2, Foie. 3, Articulation sacro-iliaque. 4, Rate. 5, Kyste dans la rate contenant du sang.

Bibliographie

• Elsayes KM, Narra VR, Mukundan G, Lewis JS Jr, Menias CO, Heiken JP. MR imaging of the spleen: spectrum of abnormalities. Radiographics. 2005 Jul-Aug;25(4):967-82.
• Urrutia M, Mergo PJ, Ros LH, Torres GM, Ros PR. Cystic masses of the spleen: radiologic-pathologic correlation. Radiographics. 1996 Jan;16(1):107-29.
• Rabushka LS, Kawashima A, Fishman EK. Imaging of the spleen: CT with supplemental MR examination. Radiographics. 1994 Mar;14(2):307-32.
• Freeman JL, Jafri SZ, Roberts JL, Mezwa DG, Shirkhoda A. CT of congenital and acquired abnormalities of the spleen. Radiographics. 1993 May;13(3):597-610.
• Ragozzino MW, Singletary H, Patrick R. Familial splenic epidermoid cyst. AJR Am J Roentgenol. 1990 Dec;155(6):1233-4.
• Dachman AH, Ros PR, Murari PJ, Olmsted WW, Lichtenstein JE. Nonparasitic splenic cysts: a report of 52 cases with radiologic-pathologic correlation. AJR Am J Roentgenol. 1986 Sep;147(3):537-42.