Arthroscanner (généralités)

But de l'examen

Le but de cet examen est de rechercher les pathologies articulaires en combinant les avantages de l'arthrographie et du scanner. Les scanners actuels permettent d'acquérir des images de très haute résolution dans le plan axial. La qualité de l'acquisition des données permettent d'obtenir des images de qualité quasiment-identique dans les autres plans de l'espace (coronal et sagittal). On s'affranchit ainsi des superpositions de structures visibles sur les radiographies.

Préparation

Il n'y a pas de préparation spéciale!

Déroulement d'une arthroscanner

Le déroulement de l'arthro-scanner s'effectue en deux temps :
• Tout d'abord, l'injection du produit de contraste iodé dans l'articulation.
Cette phase de l'examen se déroule dans une salle de radiologie. Le patient est allongé sur la table de radiologie et son positionnement varie selon l'articulation à étudier. Une désinfection rigoureuse de la région à examiner est effectuée. Le guidage de l'aiguille de ponction intra-articulaire se fait sous fluoroscopie. Des rayons X sont utilisés dans cette partie de l'examen. Le produit de contraste intra-articulaire est à base d'iode.
• Ensuite, l'examen tomodensitométrique proprement dit.
Cette phase de l'examen se déroule dans la salle du scanner selon un protocole dédié à l'articulation examiné. En principe l'examen tomodensitométrique doit se dérouler dans les 30 minutes après l'injection intra-articulaire afin d'éviter une résorbption du produit de contraste.

Des reconstructions dans le plan sagittal et le plan coronal sont toujours effectuées après l'acquisition des images et mis à disposition du radiologue et des médecins référents.

Indications et limitations

Lorsqu'il existe des artéfacts métalliques dans la région étudiée ou des contre-indications à l'IRM, l'arthro-scanner est un outil radiologique performant pour évaluer les pathologies articulaires.

Pour des articulations comme le coude ou la cheville, les lésions ligamentaires sont bien identifiées. La recherche d'une rupture de la coiffe des rotateurs, d'une lésion d'un ménisque du genou ou de corps étrangers intra-articulaires ne posent pas de problèmes majeurs.

Quelques études ont montrés l'intérêt particulier de l'arthro-scanner dans l'étude du cartilage articulaire.

Complications

Les complications sont rares: arthrite infectieuse, allergie à l'iode. - voir sous arthrographie.

Illustrations

Arthroscanner de l'épaule: coupe axiale.
1, Poumon. 2, Arc costal. 3, Glène. 4, Tête humérale.
arthroscanner-1.0001_fs
  • Arthroscanner de l'épaule: coupe axiale.
    1, Poumon. 2, Arc costal. 3, Glène. 4, Tête humérale.
  • Arthroscanner de l'épaule: reconstruction coronale.
    1, Poumon. 2, Arc costal. 3, Glène. 4, Tête humérale.
  • Arthroscanner de l'épaule: reconstruction sagittale.
    1, Tête humérale. 2, Produit de contraste intra-articulaire.

Bibliographie

• Allen BC, Peters CL, Brown NA, Anderson AE. Acetabular cartilage thickness: accuracy of three-dimensional reconstructions from multidetector CT arthrograms in a cadaver study. Radiology. 2010 May;255(2):544-52.
• Llopis E, Cerezal L, Kassarjian A, Higueras V, Fernandez E. Direct MR arthrography of the hip with leg traction: feasibility for assessing articular cartilage. AJR Am J Roentgenol. 2008 Apr;190(4):1124-8. Comment in: AJR Am J Roentgenol. 2008 Nov;191(5):W206; author reply W207.
• Anderson AE, Ellis BJ, Peters CL, Weiss JA. Cartilage thickness: factors influencing multidetector CT measurements in a phantom study. Radiology. 2008 Jan;246(1):133-41.
• Wyler A, Bousson V, Bergot C, Polivka M, Leveque E, Vicaut E, Laredo JD. Hyaline cartilage thickness in radiographically normal cadaveric hips: comparison of spiral CT arthrographic and macroscopic measurements. Radiology. 2007 Feb;242(2):441-9.
• Nishii T, Tanaka H, Nakanishi K, Sugano N, Miki H, Yoshikawa H. Fat-suppressed 3D spoiled gradient-echo MRI and MDCT arthrography of articular cartilage in patients with hip dysplasia. AJR Am J Roentgenol. 2005 Aug;185(2):379-85.
• El-Khoury GY, Alliman KJ, Lundberg HJ, Rudert MJ, Brown TD, Saltzman CL. Cartilage thickness in cadaveric ankles: measurement with double-contrast multi-detector row CT arthrography versus MR imaging. Radiology. 2004 Dec;233(3):768-73. Epub 2004 Oct 29.
• Vande Berg BC, Lecouvet FE, Poilvache P, Jamart J, Materne R, Lengele B, Maldague B, Malghem J. Assessment of knee cartilage in cadavers with dual-detector spiral CT arthrography and MR imaging. Radiology. 2002 Feb;222(2):430-6.