Les fractures pertrochantériennes (scanner)

Les fractures pertrochantériennes font partie de la catégorie des fractures de l'extrémité proximale du fémur. Le trait de fracture est localisé en dessous du col fémoral, dans le massif des trochanters. Ce type de fracture est extra-articulaire et la tête fémorale n'est pas à risque de nécrose avasculaire.

La fracture peut être simple ou comminutive avec quatre types de fragments possibles (tête et col, petit trochanter, grand trochanter, diaphyse fémorale).

Les fractures trochantériennes surviennent le plus souvent chez les personnes âgées ostéoporotiques.

Un traitement chirurgical est généralement proposé (vis-plaque DHS, clou centro-médullaire de type gamma, etc.). La fracture trochantérienne consolide en 8 à 12 semaines.

Cas illustratif

Patiente de 95 ans: les structures osseuses sont tellement ostéopéniques que l'analyse des radiographies standard est difficile et un scanner est réalisé. A disposition: scanner (reconstructions axiales, coronales et 3D).

Fracture pertrochantérienne gauche. Scanner, reconstruction axiale, fenètre osseuse. Image 1.
1, Grand trochanter (côté droit). 2, Col fémoral (côté droit). 3, Tête fémorale (côté gauche). Flèche, Trait de fracture.
fracture-per-trochanterienne-10
  • Fracture pertrochantérienne gauche. Scanner, reconstruction axiale, fenètre osseuse. Image 1.
    1, Grand trochanter (côté droit). 2, Col fémoral (côté droit). 3, Tête fémorale (côté gauche). Flèche, Trait de fracture.
  • Fracture pertrochantérienne gauche. Scanner, reconstruction axiale, fenètre osseuse. Image 2.
    1, Grand trochanter (côté droit). 2, Col fémoral (côté droit). 3, Tête fémorale (côté droit). 4, Rectum. 5, Tête fémorale (côté gauche). 6, Col fémoral (côté gauche). Flèche, Trait de fracture.
  • Fracture pertrochantérienne gauche. Scanner, reconstruction coronale, fenètre osseuse. Image 3.
    1, Acétabulum. 2, Tête fémorale. 3, Col fémoral. 4, Petit trochanter. 5, Grand trochanter. 6, Diaphyse fémorale.
  • Fracture pertrochantérienne gauche. Scanner, reconstruction tridimensionnelle. Image 4.
    1, Diaphyse fémorale (côté droit). 2, Grand trochanter (côté droit). 3, Col fémoral (côté droit). 4, Foramen obturateur (côté droit). 5, Symphyse pubienne. 6, Tête fémorale (côté gauche). 7, Col fémoral (côté gauche). 8, Diaphyse fémorale (côté gauche).
  • Fracture pertrochantérienne gauche. Scanner, reconstruction tridimensionnelle. Image 5.
    1, Foramen obturateur. 2, Tête fémorale. 3, Petit trochanter. 4, Col fémoral. 5, Grand trochanter. 6, Diaphyse fémorale.
  • Fracture pertrochantérienne gauche. Scanner, reconstruction tridimensionnelle. Image 6.
    1, Foramen obturateur. 2, Tête fémorale. 3, Col fémoral. 4, Petit trochanter. 5, Grand trochanter. 6, Diaphyse fémorale.
  • Fracture pertrochantérienne gauche. Scanner, reconstruction tridimensionnelle. Image 7 de 7.
    1, Foramen obturateur. 2, Tête fémorale. 3, Grand trochanter. 4, Diaphyse fémorale.

Bibliographie:

• A Greenspan. Orthopedic Imaging: A Practical Approach. 4th ed. Philadelphia. Lippincott Williams. 2004