Hernie hiatale (transit baryté)

Généralités

La cage thoracique est séparée de l'abdomen par un muscle, le diaphragme (voir image ci-dessous). Une ouverture dans le diaphragme, appelée hiatus oesophagien, laisse passer l'oesophage pour permettre aux aliments de gagner l'estomac. Parfois, cette ouverture "s'agrandit" et une partie de l'estomac monte dans la cage thoracique. Le terme hernie hiatale désigne l'ascension d'une partie (voire de la totalité) de l'estomac dans le thorax. Sur les images de cette page, le terme "hernie" désigne la partie de l'estomac située au-dessus du diaphragme, c'est-à-dire dans la cage thoracique.

Les types les plus fréquents de hernie hiatale sont «la hernie par glissement» et la «hernie paraoesophagienne» dont les différences sont expliquées ci-dessous.

Hernie par glissement

Schéma d'une hernie paraoesophagienne
Schéma d'une hernie par glissement: l'oesophage (1), la partie de l'estomac en position intra-thoracique (2) et normale (3). Le diaphragme est désigné par le chiffre (4).

La hernie par glissement se distingue surtout par une régurgitation du suc gastrique dans l'oesophage. Ce suc gastrique est acide et, à son contact, la muqueuse oesophagienne "se tord de douleurs": c'est ce que l'on appelle des brûlures rétrosternales. Ces douleurs peuvent mimer celles d'un infarctus de myocarde. Selon l'importance des symptômes, un traitement chirurgical peut être nécessaire.

Hernie paraoesophagienne

Schéma d'une hernie paraoesophagienne
Schéma d'une hernie paraoesophagienne: l'oesophage (1), la partie de l'estomac en position intra-thoracique (2) et normale (3). Le diaphragme est désigné par le chiffre (4).

La hernie paraoesophagienne ne provoque pas de régurgitation du suc gastrique dans l'oesophage. Elle est généralement asymptomatique si elle est petite. A l'inverse, lorsque son volume est important, elle peut provoquer une gêne respiratoire ou même une difficulté au passage du bol alimentaire. La hernie paraoesophagienne est irréductible spontanément et elle peut s'incarcérer. Il peut aussi y avoir des gastrites/des ulcérations pouvant provoquer une anémie.
L'incidence des hernies gastriques augmente avec l'âge et la prise de poids. 90% des hernies sont de types "par glissement". Une faiblesse congénitale des éléments du hiatus oesophagien peut expliquer les cas survenant dans l'enfance.

Cas illustratif

Renseignements cliniques: gêne à la déglutition; brûlures gastriques; douleurs épigastriques, surtout lors des repas.
Examen radiologique: Transit baryté double contraste (patiente refuse la gastroscopie).

Les images du transit baryté ci-dessous montrent une hernie de type "paraoesophagienne"

Pour visualiser la galerie d'images, cliquer sur la vignette ci-dessous.

  • Hernie hiatale. Image 1
  • Hernie hiatale. Image 1
    Transit baryté double contraste. Image 1. 1, oesophage. 2, colonne vertébrale. 3, estomac. 4, duodénum. 5, hernie. 6, diaphragme.
  • Hernie hiatale. Image 2
    Transit baryté double contraste. Image 2. 1, oesophage. 2, colonne vertébrale. 3, hernie. 4, estomac.
  • Hernie hiatale. Image 3
    Transit baryté double contraste. Image 3. hernie hiatale paraoesophagienne visualisée lors de la phase de remplissage du transit baryté
    1, oesophage. 2, colonne vertébrale. 3, hernie. 4, estomac.
  • Hernie hiatale. Image 4
    Transit baryté double contraste. Image 4. hernie hiatale paraoesophagienne visualisée en double contraste
    1, oesophage. 2, vertèbre thoracique. 3, hernie. 4, estomac.
  • Hernie hiatale. Image 5
    Transit baryté double contraste. Image 5. 1, oesophage. 2, rachis thoracique. 3, hernie. 4, estomac.
  • Hernie hiatale. Image 6
    Transit baryté double contraste. Image 6 de 6. 1, hernie. 2, estomac. 3, rachis thoracique.

Bibliographie

S Abbara, MMH Kalan and AM Lewicki. Intrathoracic Stomach Revisited . AJR 2003; 181:403-414.