Léiomyosarcome de l'estomac

Les léiomyosarcomes sont des tumeurs qui résultent d'une prolifération incontrôlée de cellules musculaires lisses.

Au microscope optique, sans coloration spéciale, il n'est pas possible de différencier un léiomyosarcome d'une autre tumeur appelée GIST (Gastrointestinal stromal tumor). Seules, des colorations immunohistochimiques spéciales comme celles qui mettent en évidence les récepteurs c-kit, peuvent identifier les GIST. Avant 1990, les GIST étaient répertoriées comme léiomyomes ou léiomyosarcomes. La publication de résultats préliminaires prometteurs dans le traitement des GISTS avec l'imatinib a renforcé l'intérêt pour identifier les GIST. Aujourd'hui, étant donné la disponibilité de traitements spécifiques contre les GIST, les colorations immunohistochimiques pour les identifier sont effectuées de routine.

De cet amalgame entre GIST, léiomyome et léiomyosarcome, antérieure aux années 2000, résulte une certaine confusion dans les données publiées concernant la fréquence relative de ces tumeurs ou sur leurs pronostics. Une certaine prudence s'impose dans la lecture des articles publiés avant les années 2000.

Les léiomyosarcomes diffèrent des GIST :
• Par leurs précurseurs (cellule musculaire pour les léiomyosarcomes, cellule de cajal pour les GIST).
• Par la réponse au traitement d'Imatinib (pas de réponse significative pour les léiomyosarcomes, réponse dans une majorité de cas pour les GIST).

La fréquence des léiomyosarcomes, au niveau de la sphère gastro-intestinale, apparaît moindre que celle des GIST. Le pronostic du léiomyosarcome semble aujourd'hui moins favorable que celui du GIST.

Les léiomyosarcomes peuvent récidiver localement et/ou métastatiser par voie hématogène (Foie).

Le traitement curatif consiste en une exérèse chirurgicale de la tumeur la plus complète possible.

Le scanner thoraco-abdominal est effectué pour déterminer le stade de la maladie (recherche d'adénopathies, de localisations secondaires au foie ou aux poumons). Ce bilan ("staging") est réalisé afin de proposer la meilleure thérapie possible pour chaque cas particulier.

Pour visualiser la galerie d'images, cliquer sur la vignette ci-dessous.

  • Léiomyosarcome de l'estomac. Image 0

Le cas 1 est revenu avec le diagnostic anatomopathologique de léiomyosarcome. Toutefois ce cas 1 est assez ancien de sorte que l'on ne sait pas quelles colorations immunohistochimiques ont été effectivement testées.
Le cas 2 est un peu plus récent. Il n'y a pas de diagnostic différentiel et le diagnostic anatomopathologique est celui de léiomyosarcome. Lors de l'examen tomodensitométrique a été effectué, l'estomac a été distendu par de l'air.

Sur les deux examens tomodensitométriques, la tumeur de l'estomac est visible comme un épaississement nodulaire de la paroi avec ou sans ulcération. Cet aspect est non spécifique et le diagnostic final est donné par l'examen anatomopathologique des lésions.

Bibliographie

• Rubin BP, Singer S, Tsao C, Duensing A, Lux ML, Ruiz R, Hibbard MK, Chen CJ, Xiao S, Tuveson DA, Demetri GD, Fletcher CD, Fletcher JA. KIT activation is a ubiquitous feature of gastrointestinal stromal tumors. Cancer Res. 2001 Nov 15;61(22):8118-21.
• Demetri GD, von Mehren M, Blanke CD, Van den Abbeele AD, Eisenberg B, Roberts PJ, Heinrich MC, Tuveson DA, Singer S, Janicek M, Fletcher JA, Silverman SG, Silberman SL, Capdeville R, Kiese B, Peng B, Dimitrijevic S, Druker BJ, Corless C, Fletcher CD, Joensuu H. Efficacy and safety of imatinib mesylate in advanced gastrointestinal stromal tumors. N Engl J Med. 2002 Aug 15;347(7):472-80. Comment in: N Engl J Med. 2002 Aug 15;347(7):462-3.
• Savage DG, Antman KH. Imatinib mesylate--a new oral targeted therapy. N Engl J Med. 2002 Feb 28;346(9):683-93. Comment in: N Engl J Med. 2002 Jul 4;347(1):67-8.
• Plaat BE, Hollema H, Molenaar WM, Torn Broers GH, Pijpe J, Mastik MF, Hoekstra HJ, van den Berg E, Scheper RJ, van der Graaf WT. Soft tissue leiomyosarcomas and malignant gastrointestinal stromal tumors: differences in clinical outcome and expression of multidrug resistance proteins. J Clin Oncol. 2000 Sep 15;18(18):3211-20.
• Clary BM, DeMatteo RP, Lewis JJ, Leung D, Brennan MF. Gastrointestinal stromal tumors and leiomyosarcoma of the abdomen and retroperitoneum: a clinical comparison. Ann Surg Oncol. 2001 May;8(4):290-9.