Maladie de Crohn: aspect en IRM.

La maladie de Crohn débute généralement chez l’adulte jeune et elle touche le plus souvent l’intestin grêle et le côlon. Son étiologie est inconnue. Cette pathologie se caractérise généralement par des poussées inflammatoires tout au long de la vie. La maladie de Crohn peut se compliquer par la formation de fistules, d’abcès ou d’obstructions intestinales. Douleurs abdominales et diarrhées sont des caractéristiques de cette maladie. Les segments intestinaux malades perturbent l’absorption des nutriments entraînant un amaigrissement. La maladie peut affecter également des organex extra-intestinaux.

La maladie de Crohn se caractérise par une inflammation de toute la paroi intestinale et tout épaississement de plus de 4mm est indicatif d’une atteinte du crohn. Le signal de la paroi intestinale peut être suggestif d’un œdème aigu ou d’une infiltration graisseuse. La manière dont la paroi intestinale se rehausse après injection de prise de contraste peut être suggestif du niveau d’activité de la maladie.

Les patients jeunes sont donc amenés à subir tout au long de leur vie de nombreux examens radiologiques. L’imagerie par résonance magnétique, qui est une technique non irradiante, est particulièrement adaptée à ce type de situation.

L'entéro-IRM est particulièrement efficace lorsqu’une distension de l’intestin grêle et une préparation sont effectués.

L’IRM est une technique d’imagerie multiplanaire et permet donc de fournir la cartographie des lésions nécessaire à la planification du traitement. Les fistules, les abcès et les adénopathies sont également détectés par cette technique.

Illustrations

Pour visualiser les images de grandes tailles avec leurs légendes, veuillez cliquer sur l'icône ci-dessous.

  • Maladie de Crohn: aspect en IRM. Image 1
  • Maladie de Crohn: aspect en IRM. Image 1
    IRM abdominal, pondération T2, FATSAT, coupe axiale, image 1. 1, Tête fémorale droite. 2, Anse grêle dilatée. Flèche, épaississement de la paroi du grêle et obstruction.
  • Maladie de Crohn: aspect en IRM. Image 2
    IRM abdominal, pondération T2, coupe axiale, image 2. 1, Anse grêle dilatée. 2, Acétabulum. Flèche, épaississement de la paroi du grêle et obstruction.
  • Maladie de Crohn: aspect en IRM. Image 3
    IRM abdominal, pondération T2, coupe axiale, image 3. 1, Acétabulum. 2, « masse inflammatoire ». 3, Anse grêle dilatée.
  • Maladie de Crohn: aspect en IRM. Image 4
    IRM abdominal, pondération T2, coupe axiale, image 4. 1, « masse inflammatoire ». 2, Muscle iliopsoas. 3, Aile iliaque. 4, Sacrum. 5, Anse grêle.
  • crohn-11.0001_fs
    IRM abdominal, pondération T2, coupe axiale, image 5. 1, Caecum. 2, Muscle iliopsoas. 3, Articulation sacro-iliaque.
  • crohn-12.0001_fs
    IRM abdominal, pondération T2, coupe coronale, image 6. 1, Foie. 2, Estomac. 3, Jéjunum. 4, « masse inflammatoire ». 5, Caecum.
  • crohn-13.0001_fs
    IRM abdominal, pondération T2, coupe coronale, image 7. 1, Foie. 2, Estomac. 3, Jéjunum. 4, « masse inflammatoire ».
  • crohn-14.0001_fs
    IRM abdominal, pondération T1, séquence dynamique après contraste, image 8 de 8. 1, Foie. 2, Veine sus-hépatique. 3, Veine porte. 4, Estomac. 5, Rate. 6, « masse inflammatoire ». 7, Caecum.

Diagnostic:
Poussée de Crohn limitée à la dernière anse iléale/masse inflammatoire de la fosse iliaque droite.

Bibliographie

• Aisen AM. Science to Practice: Can the Diagnosis of Fibrosis with Magnetization Contrast MR Aid in the Evaluation of Patients with Crohn Disease? Radiology. 2011 Apr;259(1):1-3.
• Tolan DJ, Greenhalgh R, Zealley IA, Halligan S, Taylor SA. MR enterographic manifestations of small bowel Crohn disease. Radiographics. 2010 Mar;30(2):367-84.
• Leyendecker JR, Bloomfeld RS, DiSantis DJ, Waters GS, Mott R, Bechtold RE. MR enterography in the management of patients with Crohn disease. Radiographics. 2009 Oct;29(6):1827-46.
• Sinha R, Rajiah P, Murphy P, Hawker P, Sanders S. Utility of high-resolution MR imaging in demonstrating transmural pathologic changes in Crohn disease. Radiographics. 2009 Oct;29(6):1847-67.
• Lee SS, Kim AY, Yang SK, Chung JW, Kim SY, Park SH, Ha HK. Crohn disease of the small bowel: comparison of CT enterography, MR enterography, and small-bowel follow-through as diagnostic techniques. Radiology. 2009 Jun;251(3):751-61. Epub 2009 Mar 10.
• Horsthuis K, Lavini C, Bipat S, Stokkers PC, Stoker J. Perianal Crohn disease: evaluation of dynamic contrast-enhanced MR imaging as an indicator of disease activity. Radiology. 2009 May;251(2):380-7.
• Taylor SA, Punwani S, Rodriguez-Justo M, Bainbridge A, Greenhalgh R, De Vita E, Forbes A, Cohen R, Windsor A, Obichere A, Hansmann A, Rajan J, Novelli M, Halligan S. Mural Crohn disease: correlation of dynamic contrast-enhanced MR imaging findings with angiogenesis and inflammation at histologic examination--pilot study. Radiology. 2009 May;251(2):369-79. Epub 2009 Mar 10.
• Low RN, Sebrechts CP, Politoske DA, Bennett MT, Flores S, Snyder RJ, Pressman JH. Crohn disease with endoscopic correlation: single-shot fast spin-echo and gadolinium-enhanced fat-suppressed spoiled gradient-echo MR imaging. Radiology. 2002 Mar;222(3):652-60.
• Prassopoulos P, Papanikolaou N, Grammatikakis J, Rousomoustakaki M, Maris T, Gourtsoyiannis N. MR enteroclysis imaging of Crohn disease. Radiographics. 2001 Oct;21 Spec No:S161-72.