Séquence phase-opposition de phase

Cette séquence phase-opposition de phase permet de détecter le contenu en lipides d'une lésion ou d'un organe. Cette technique est surtout utilisée dans l'étude du foie et la caractérisation des lésions surrénaliennes.

Cette séquence est de type écho de gradient double écho. Elle repose sur le fait que les protons de la graisse et l'eau ont des fréquences de résonnance différentes à 1,5 Tesla. Ces protons peuvent être en phase ou avoir un déphasage pouvant aller jusqu'à 180°. Dés lors, l'intensité d'un voxel varie selon que ces protons de la graisse et de l'eau sont en phase ou non.
Pour un tel voxel, lorsque les protons de la graisse et de l'eau sont en phase, il y a un effet additif du signal de l’eau et de la graisse.
En opposition de phase, dans ce même voxel, il y aura un effet «d'annihilation». Lorsque ce voxel contient plus de lipides que d'eau, il perd de son signal.

Une stéatose hépatique peut être présente lorsqu'il y a une perte de signal du parenchyme hépatique sur les images en opposition de phase («out-of-phase») par rapport aux images en phase («in-phase»). Des «faux-positifs» peuvent survenir en présence d'un foie avec surcharge en fer (hémochromatose).

Illustrations

Pour visualiser la galerie d'images, cliquer sur la vignette ci-dessous.

Séquence opposition de phase
  • Séquence opposition de phase. Image 1.
    Séquence opposition de phase. Image 1. Cas 1. IRM 1,5T: Foie normal. TE=4.8 (in-phase). 1, Foie. 2, , Aorte. 3, Rate.
  • Séquence opposition de phase. Image 2.
    Séquence opposition de phase. Image 2. Cas 1. IRM 1,5T: Foie normal. TE=2.4 (out-of-phase). Pas de chute de signal du parenchyme hépatique! 1, Foie. 2, , Aorte. 3, Rate.
  • Séquence opposition de phase. Image 3.
    Séquence opposition de phase. Image 3. Cas 2. IRM 1,5T: Stéatose hépatique. TE=4.6 (in-phase). 1, Foie. 2, , Aorte. 3, Rate.
  • opposition-phase-4.0001_fs
    >Séquence opposition de phase. Image 4. Cas 2. IRM 1,5T: Stéatose hépatique. TE=2.1 (out-of-phase). Observer la chute de signal. 1, Foie. 2, , Aorte. 3, Rate.

Bibliographie

• Westphalen AC, Qayyum A, Yeh BM, Merriman RB, Lee JA, Lamba A, Lu Y, Coakley FV. Liver fat: effect of hepatic iron deposition on evaluation with opposed-phase MR imaging. Radiology. 2007 Feb;242(2):450-5. Comment in: Radiology. 2008 Feb;246(2):641.
• Xiaozhou Ma, MD, Nagaraj-Setty Holalkere, MD, Avinash Kambadakone R, MD, Mari Mino-Kenudson, MD, Peter F. Hahn, MD, PhD and Dushyant V. Sahani, MD. Imaging-based Quantification of Hepatic Fat: Methods and Clinical Applications. September 2009 RadioGraphics, 29, 1253-1277.
• Hussain HK, Chenevert TL, Londy FJ, et al. Hepatic fat fraction: MR imaging for quantitative measurement and display early experience. Radiology 2005;237:1048-1055
• Earls JP, Krinsky GA. Abdominal and pelvic applications of opposed-phase MR imaging. AJR 1997;169:1071-1077
• Namimoto T, Yamashita Y, Mitsuzaki K, et al. Adrenal masses: quantification of fat content with double-echo chemical shift in-phase and opposed-phase FLASH MR images for differentiation of adrenal adenomas. Radiology 2001;218:642-646 Earls JP, Krinsky GA. Abdominal and pelvic applications of opposed-phase MR imaging. AJR 1997;169:1071-1077
• Namimoto T, Yamashita Y, Mitsuzaki K, et al. Adrenal masses: quantification of fat content with double-echo chemical shift in-phase and opposed-phase FLASH MR images for differentiation of adrenal adenomas. Radiology 2001;218:642-646
• Outwater EK, Blasbalg R, Siegelman ES, Vala M. Detection of lipid in abdominal tissues with opposed-phase gradient-echo images at 1.5 T: techniques and diagnostic importance. Radiographics. 1998 Nov-Dec;18(6):1465-80.