Relaxation longitudinale, relaxation transversale

Relaxation longitudinale

Cette expression décrit le retour de l’objet à son état antérieur, avant l’excitation par l'impulsion RF. Les noyaux d'hydrogène libèrent l’énergie acquise lors de l'excitation RF.

La relation qui décrit le retour de la composante longitudinale en fonction du temps t est du type :
Mz(t)=Mo*(1-exp (-t/T1).

Par définition T1, est l’intervalle de temps correspondant à la récupération de 63% de la magnétisation longitudinale initiale. T1 dépend des propriétés des noyaux d’hydrogène contenus dans les différents tissus. T1 varie selon les tissus.

La courbe décrivant cette relation est de la forme :

  • Relaxation longitudinale

(cliquez sur la vignette pour l'aggrandir)

Note
Les expressions suivantes sont synonymes: relaxation longitudinale, relaxation T1, relaxation spin-réseau .

Relaxation transverse

La relation qui décrit le retour de la composante longitudinale en fonction du temps est du type :
Mxy(t)=Mo*exp (-t/T2).

Par définition, T2 est l’intervalle de temps correspondant à la perte de 63% de la magnétisation transversale initiale depuis la cessation de RF. T2 dépend des interactions entre les noyaux d’hydrogène des différents tissus. T2 varie selon les tissus.

La courbe est donc de cette forme :

  • Relaxation transverse

(cliquez sur la vignette pour l'aggrandir)

Note
Les expressions suivantes sont synonymes: relaxation transversale, relaxation T2, relaxation spin-spin.

Bibliographie:

• Pooley RA. AAPM/RSNA physics tutorial for residents: fundamental physics of MR imaging. Radiographics. 2005 Jul-Aug;25(4):1087-99.
• Hendrick RE. The AAPM/RSNA physics tutorial for residents. Basic physics of MR imaging: an introduction. Radiographics. 1994 Jul;14(4):829-46; quiz 847-8.
• McRobbie DW, Moore EA, Graves MJ, Prince MR; MRI From Picture to Proton; 2007; Cambridge University Press; 2nd Ed., 406 pages
• Elster AD, Burdette JH; Questions and Answers in Magnetic Resonance Imaging; 2000; Mosby; 2nd Ed., 333 pages.