Fracture de Jefferson - Fracture de l'odontoïde.

Cas illustratif

Renseignements cliniques: Il s'agit d'un patient d'un âge certain qui cueillait des pommes. Il chute de l'arbre et reçoit une branche sur la tête. Le patient se plaint de quelques douleurs au cou, à un poignet, à un pied et dans le flanc droit. Il est parfaitement conscient et il bouge ses quatre membres nous disent les pompiers. A son admission, le status neurologique est normal. Le patient n'est pas très inquiétant et, en particulier, il n'y a pas de troubles hémodynamiques.
Examens radiologiques à disposition: Le scanner n'étant pas disponible immédiatement, on en profite pour faire un bilan radiologique standard du poignet, du pied, de l'avant-bras et de la région cervicale. Comme on voit de moins en moins de radiographies pathologiques de la colonne cervicale (à cause du scanner), celles-ci sont présentées ci-dessous et l'on pourra juger de l'apport des informations par le scanner.
Un total body scanner (c'est-à-dire crâne, thorax+abdomen avec injection de contraste) est effectué dans le 1/4 d'heure qui suivent la réalisation des radiographies.

Image 1. Radiographie de face de la colonne cervicale.

Fracture de Jefferson - Fracture de l'odontoïde. Image 1
  • Image 1. Radiographie de face de la colonne cervicale.

  • Image 2. Radiographie de profil de la colonne cervicale.
    Pour des raisons techniques (Clichés effectués en brancards, impossibilité de bouger le patient, etc,) les radiographies standards effectuées chez les polytraumatisés peuvent être de qualié non-optimale. Ici, l'exploration de C1 à C7 n'est pas possible (Voir scanner image 10 et 12).

  • Image 3. Cliché bouche ouverte, incidence de face
    Lorsque la qualité l'autorise, ce cliché permet d'idenfier une fracture de l'odontoïde ou un éventuel déplacement des masses latérales de C1.

  • Image 4. Scanner du rachis cervical (fenêtre osseuse) - coupe axiale.
    Flèche, Fracture de l'arc antérieur de C1 (Atlas)

  • Image 5. Scanner du rachis cervical (fenêtre osseuse) - coupe axiale.
    Flèche, Fracture de l'arc antérieur de C1 (Atlas)

  • Image 6. Scanner du rachis cervical (fenêtre osseuse) - coupe axiale.
    Flèche rouge, Fracture de l'arc postérieur de C1 (Atlas). Flèche jaune, Fracture de l'odontoïde (C2).

  • Image 7. Scanner du rachis cervical (fenêtre osseuse) - Reconstruction coronale.
    Flèche, Fracture de l'arc antérieur de C1 (Atlas)

  • Image 8. Scanner du rachis cervical (fenêtre osseuse) - Reconstruction coronale.
    Flèche, Fracture de l'odontoïde (C2).

  • Image 9. Scanner du rachis cervical (fenêtre osseuse) - Reconstruction sagittale.
    Flèche jaune, Fracture de l'arc antérieur de C1 (Atlas). Flèche rouge, Fracture de l'odontoïde (C2).

  • Image 10. Scanner du rachis cervical (fenêtre osseuse) - Reconstruction sagittale.
    Flèche jaune, Fracture de l'arc antérieur de C1 (Atlas). Flèche rouge, Fracture de l'odontoïde (C2). Flèche blanche, Il faut toujours regarder les images en fin d'hélice...

  • Image 11. Scanner du rachis cervical (fenêtre osseuse) - Reconstruction sagittale.
    Flèche, Fracture de l'arc postérieur de C1 (Atlas).

  • Image 12 de 12. Scanner du rachis cervical (fenêtre osseuse) - Coupe axiale.
    Flèche, Fracture du massif articulaire gauche (TH1).

N.B.: Troubles dégénératifs sévères du rachis (arthrose). Comme on le voit ici, il peut exister des fractures à de nombreux niveaux: C1, C2 et TH1!

La fracture de Jefferson

Ce type de fracture résulte d'un mécanisme de compression axiale (coup sur la tête). Comme la vertèbre C1 (Atlas) a une forme en anneau, la fracture est bilatérale, c'est-à-dire qu'elle implique à la fois l'arc antérieur et l'arc postérieur. Il existe donc des traits de fracture visibles tant au niveau de l'arc antérieur que postérieur de C1 et, de facto, l'anneau osseux est scindé en deux. Avec cette ouverture de l'anneau, les différents fragments de l'atlas (C1) ont tendance à se déplacer latéralement.

La fracture de l'odontoïde

On peut distinguer différents types de fractures de l'odontoïde en utilisant la classification d'Alonzo:
• Type 1 : Le trait de fracture est situé dans l'apophyse odontoïde et l'aspect est celui d'un arrachement.
• Type 2: Le trait de fracture est localisé au-dessus du plan horizontal passant par le bord supérieur des articulaires supérieures de C2.
• Type 3 : Le trait de fracture passe dans le corps de C2.
Les fractures de type 2 ont un grand risque de pseudarthrose.

Bibliographie

• Rojas CA, Hayes A, Bertozzi JC, Guidi C, Martinez CR. Evaluation of the C1-C2 articulation on MDCT in healthy children and young adults. AJR Am J Roentgenol. 2009 Nov;193(5):1388-92.
• Bertozzi JC, Rojas CA, Martinez CR. Evaluation of the pediatric craniocervical junction on MDCT. AJR Am J Roentgenol. 2009 Jan;192(1):26-31.
• Rao SK, Wasyliw C, Nunez DB Jr. Spectrum of imaging findings in hyperextension injuries of the neck. Radiographics. 2005 Sep-Oct;25(5):1239-54.
• Bub LD, Blackmore CC, Mann FA, Lomoschitz FM. Cervical spine fractures in patients 65 years and older: a clinical prediction rule for blunt trauma. Radiology. 2005 Jan;234(1):143-9. Epub 2004 Nov 24.
• Lomoschitz FM, Blackmore CC, Mirza SK, Mann FA. Cervical spine injuries in patients 65 years old and older: epidemiologic analysis regarding the effects of age and injury mechanism on distribution, type, and stability of injuries. AJR Am J Roentgenol. 2002 Mar;178(3):573-7. Comment in: AJR Am J Roentgenol. 2002 Nov;179(5):1346; dicussion 1346-7.
• Hanson JA, Deliganis AV, Baxter AB, Cohen WA, Linnau KF, Wilson AJ, Mann FA. Radiologic and clinical spectrum of occipital condyle fractures: retrospective review of 107 consecutive fractures in 95 patients. AJR Am J Roentgenol. 2002 May;178(5):1261-8.
• Dwek JR, Chung CB. Radiography of cervical spine injury in children: are flexion-extension radiographs useful for acute trauma? AJR Am J Roentgenol. 2000 Jun;174(6):1617-9.
• Levine AM, Edwards CC. Fractures of the atlas. J Bone Joint Surg Am. 1991 Jun;73(5):680-91.
• Anderson LD, D'Alonzo RT. Fractures of the odontoid process of the axis. J Bone Joint Surg Am. 1974 Dec;56(8):1663-74.
• Jefferson G: Fracture of the atlas vertebra. Report of four cases and a review of those previously recorded. Br J Surg 7:407-422,1920.