Fracture de fatigue du 2éme métatarsien droit

Une fracture de stress résulte de l'impossibilité de l'os de résister à un effort physique. On distingue deux types de fractures de stress: la fracture de fatigue et la fracture par insuffisance dont le cas décrit sur cette page est un exemple.

La fracture de fatigue survient sur un os de structure normale suite à un effort physique important ("stress anormal"). Les fractures de fatigues sont décrites classiquement chez les athlètes, danseuses, "joggers", recrues militaires, etc. Elles peuvent être méconnues sur le premier examen radiologique standard. L'apparition du cal de réparation sur une radiographie quelques semaines plus tard peut permettre de poser le diagnostic. L'évolution sans traitement est la lyse osseuse, ce qui peut poser des problèmes étiologiques gravissime lorsque la notion de traumatisme a été occultée.

Cas illustratif

Renseignements cliniques:

Alpiniste. Douleurs du pied droit.

Evolution:

Radiographie initiale: normale.

Un mois après la 1ère consultation, la patiente consulte pour une recrudescence des douleurs. La radiographie montre la présence de cal autour de la partie distale du 2ème métatarsien.

Un mois après la 2ème consultation, la radiographie montre une fracture complétée du 2éme métatarsien.

Lors d'une consultation dans un service d'urgence dans une autre ville, un interne parle de possible tumeur. Dès lors, la patiente réclame à corps et à cri un scanner et une IRM.

a
irm_pied_1_fs
  • Image 1. La radiographie du pied, réalisée 15 jours après la 1ère consultation, montre la présence d'un cal dans la partie distale du 2éme métatarsien droit (flèche). Dés lors le diagnostic de fracture de fatique est posé et une décharge est prescrite.
  • Image 2. Un mois après la 2ème consultation, la patiente consulte pour une recrudescence des douleurs. L'interrogatoire révèle l'absence de mise au repos du pied. La radiographie montre cette fois-ci une fracture complètée du 2éme métatarsien.
  • Image 3. Fracture complètée du 2éme métatarsien visible sur la deuxième incidence.
  • Image 4. Scanner, reconstruction sagittale sur le 2ème métatarsien. Le cal est bien visible.
  • Image 5. Scanner, reconstruction sagittale sur le 2ème métatarsien. Le cal est bien visible.
  • Image 6. Scanner, reconstruction axiale sur le 2ème métatarsien. Le cal est bien visible.
  • Image 7. Scanner, reconstruction axiale sur le 2ème métatarsien. Le cal est bien visible.
  • Image 8. Scanner, reconstruction 3D. La fracture de fatigue est bien visible sur le 2ème métatarsien.
  • Image 9. IRM, coupe axiale, T1. Le cal est bien visible sur le 2ème métatarsien.
  • Image 10 de 10. IRM, coupe axiale, T2FATSAT. L'oedème médullaire est bien visible sur le 2ème métatarsien.

Diagnostic : Fracture de fatigue du 2ème métatarsien droit