Fractures des talus et calcanéums, par insuffisance

Une fracture de stress résulte de l'impossibilité de l'os de résister à un effort physique. Il existe deux types de fractures de stress: la fracture par insuffisance et la fracture de fatigue dont un cas est illustré sur cette page.

Une fracture par insuffisance résulte de propriétés élastiques insuffisantes de l'os qui ne lui permettent pas de faire face aux contraintes mécaniques de la vie quotidienne. Chez cette patiente, la polyarthrite rhumatoïde et le traitement cortisonique ont altéré la structure osseuse de sorte que la résistance élastique de cet os est diminuée et l'os fragilisé ne peut s'adapter aux efforts physiques normaux.

Cas illustratif

Renseignements cliniques:

Patiente, sous cortisone. Douleurs du pied droit.

a
fracture_insuffisance_1
  • Image 1. Radiographie de profil, cheville droite. flèche bandes de condensation perpendiculaires aux lignes de forces du talus (astragale) faisant suspecter la présence d'une fracture de stress.
  • Image 2. Radiographie de face, cheville droite.
  • Image 3. IRM de la chevilles droite, T2FATSAT. Les lignes hyperintenses, visibles sur le calcanéum et le talus, correspondent à des foyers fracturaires.
  • Image 4. IRM de la chevilles droite, T2FATSAT. Les lignes hyperintenses, visibles sur le calcanéum et le talus, correspondent à des foyers fracturaires.
  • Image 5. IRM des deux chevilles droite, T2FATSAT. Les lignes hyperintenses, visibles sur le calcanéum, correspondent à des foyers fracturaires.
  • Image 6. IRM de la chevilles droite, T1. Les lignes hypointenses, visibles sur le calcanéum et le talus, correspondent à des foyers fracturaires.
  • Image 7 de 7. IRM des deux chevilles, T1. Les lignes hypointenses, visibles sur le calcanéum ou le talus, correspondent à des foyers fracturaires.

Diagnostic : Fractures des talus et calcanéums, par insuffisance.