Luxation interphalangienne du gros orteil

Sur les radiographies présentées ci-dessous, l'interligne articulaire entre la phalange proximale et la phalange distale du gros orteil n'est pas visible. Il existe même un chevauchement de la base de la phalange distale du gros orteil avec la tête de la phalange proximale. Cette perte de la congruence articulaire témoigne d'une luxation. La phalange distale du gros orteil est luxée inférieurement et latéralement par rapport à la phalange proximale.

Le contrôle radiologique après réduction montre des résultats modestes...

Finalement, une broche est mise en place en raison de la stabilité insuffisante. Le contrôle radiologique à 30 jours est tout à fait satisfaisant et l'interligne articulaire est bien démontré.

Iconographie

  • Luxation interphalangienne du gros orteil. Image 1. 1, 1er métatarsien. 2, Phalange proximale (gros orteil). 3, Phalange distale (gros orteil).
  • Luxation interphalangienne du gros orteil. Image 2. 1, 1er métatarsien. 2, Phalange proximale (gros orteil). 3, Phalange distale (gros orteil).
  • Luxation interphalangienne du gros orteil. Etat après réduction. Image 3. 1, 1er métatarsien. 2, Phalange proximale (gros orteil). 3, Phalange distale (gros orteil).
  • Luxation interphalangienne du gros orteil. Etat après réduction. Image 3. 1, 1er métatarsien. 2, Phalange proximale (gros orteil). 3, Phalange distale (gros orteil).
  • Luxation interphalangienne du gros orteil. Etat après mise en place d'une broche. Contrôle satisfaisant. Image 3. 1, 1er métatarsien. 2, Phalange proximale (gros orteil). 3, Phalange distale (gros orteil).