Calcul urinaire (rénal, urétéral) et uroscan

Le blocage de la voie urinaire par un calcul provoque des douleurs de type colique. Des douleurs dans le flanc irradiant dans les organes génitaux, l'impossibilité de trouver une position confortable («colique frénétique») sont des caractéristiques de la colique néphrétique. La douleur est provoquée principalement par la distension de la voie urinaire en amont du calcul qui fait obstacle au passage de l'urine. Du sang peut être trouvé dans les urines (En général, il s'agit d'une microhématurie).
La taille du calcul et sa localisation sont primordiales pour le pronostic et la thérapie. Un calcul de 5mm situé à la jonction utéro vésicale à 70% de chances de s'évacuer spontanément, sans intervention médicale.

La très grande majorité (80%) des calculs urinaires contiennent du calcium et sont donc radio-opaques. Néanmoins, ils ne sont pas toujours visibles sur une radiographie de l'abdomen en raison de leurs petites tailles ou de leurs faibles opacités. Des calculs radio-opaques se trouvant en surprojection de surfaces osseuse (sacrum, processus transverse des vertèbres lombaires) sont souvent difficiles à détecter. Les calculs urinaires peuvent être également masqués par des gaz intestinaux (iléus réflexe associé avec la colique néphrétique).

20% des calculs sont radio-transparents et ne sont pas visibles sur un abdomen sans préparation.

L'examen tomodensitométrique (scanner) permet de s'affranchir de toutes ces limitations et, comme les calculs urinaires sont radiodenses, ils ne nécessitent en principe pas d'injection intraveineuse de contraste. L'examen tomodensitométrique dédié à la recherche des calculs urinaires est appelé uroscan.

Remarques:
Au scanner, le diagnostic de calcul urinaire est effectué lorsqu'une hyperdensité est visible à l'intérieur de l'uretère. L'absence de plans graisseux délimitant les différents organes (patient maigre), la présence d'un uretère peu dilaté (calcul peu obstructif), de multiples anses grêles remplies de liquides ou de calcifications dans le petit bassin peuvent rendre ce diagnostic difficile. Dans ces rares cas, il peut être utile d'opacifier les voies urinaires et de comparer les coupes avant et après injection intraveineuse de contraste.
La présence d'autres pathologies non reliées aux voies urinaires peut également imposer l'injection intraveineuse de contraste.

Cas illustratif

Renseignements cliniques : Longue histoire de douleurs au creux inguinal droit. Récemment, douleurs importantes, intermittentes, du flanc droit avec irradiation dans le testicule droit. Présence de sang dans les urines.
Examen radiologique présenté : Uroscan.

Pour visualiser les images de grandes tailles, cliquer sur la vignette ci-dessous.

  • calcul-ureteral-1_fs
    Image 1. Uroscan (pas d'injection).
    1, Foie. 2, Estomac. 3, Rate. 4, Rein gauche. 5, Kyste du pôle supérieur du rein droit.
  • calcul-ureteral-2_fs
    Image 2. Uroscan (pas d'injection).
    1, Foie. 2, Aorte. 3, Uretère droit dilaté. 4, Rein gauche.
  • calcul-ureteral-3_fs
    Image 3. Uroscan (pas d'injection).
    1, Foie. 2, Dilatation de l'uretère droit. 3, Corps vertébral. 4, Rein gauche. 5, Calcul rénal (groupe caliciel inférieur).
  • calcul-ureteral-4_fs
    Image 4. Uroscan (pas d'injection).
    1, Foie. 2, Veine cave inférieure. 3, Aorte. 4, Muscle psoas gauche. 5, Dilatation de l'uretère droit.
  • calcul-ureteral-5_fs
    Image 5. Uroscan (pas d'injection).
    1, Aile iliaque droite. 2, Muscle psoas droit. 3, Uretère droit. 4, Corps vertébral.
  • calcul-ureteral-6_fs
    Image 6. Uroscan (pas d'injection).
    1, Aile iliaque droite. 2, Uretère droit dilaté. 3, Calcification situé à l'extérieur de l'uretère droit. 4, Articulation sacro-iliaque.
  • calcul-ureteral-7_fs
    Image 7. Uroscan (pas d'injection).
    1, Aile ilaque droite. 2, Uretère dilaté droit. 3, Anse intestinale grêle. 4, Vessie.
  • calcul-ureteral-8_fs
    Image 8. Uroscan (pas d'injection).
    1, Cotyle droit. 2, Vessie. 3, Rectum. 4, Calcul urétéral (préméatal droit).
  • calcul-ureteral-9_fs
    Image 9. Uroscan (pas d'injection).
    1, Calcul (méat vésical droit). 2, Vessie. 3, Tête fémoral gauche. 4, Rectum.
  • calcul-ureteral-10_fs
    Image 10. Uroscan (pas d'injection).
    1, Grand trochanter droit. 2, Tête fémoral droite. 3, Vessie. 4, Prostate (hypertrophié). 5, Col fémoral gauche. 6, Rectum. Flèche, Hernie inguinale droite.
  • calcul-ureteral-12_fs
    Image 11. Uroscan (pas d'injection-reconstruction coronale).
    1, Foie. 2, Système pyélocaliciel dilaté du rein droit. 3, Fémur droit. 4, Canal rachidien. 5, Rein gauche. 6, Rate.
  • calcul-ureteral-11_fs
    Image 12 de 12. Uroscan (pas d'injection-reconstruction sagittale).
    1, Uretère droit dilaté. 2, Calcul urétéral droit. 3, Vessie. 4, Branche pubienne inférieure droite.

Diagnostic: Calcul urétéral droit (prévésical). Calcul rénal droit (groupe caliciel inférieur). Hernie inguinale droite.

Bibliographie

• Metser U, Ghai S, Ong YY, Lockwood G, Radomski SB. Assessment of urinary tract calculi with 64-MDCT: The axial versus coronal plane. AJR Am J Roentgenol. 2009 Jun;192(6):1509-13.
• Ciaschini MW, Remer EM, Baker ME, Lieber M, Herts BR. Urinary calculi: radiation dose reduction of 50% and 75% at CT--effect on sensitivity. Radiology. 2009 Apr;251(1):105-11. Epub 2009 Feb 27.
• Karmazyn B, Frush DP, Applegate KE, Maxfield C, Cohen MD, Jones RP. CT with a computer-simulated dose reduction technique for detection of pediatric nephroureterolithiasis: comparison of standard and reduced radiation doses. AJR Am J Roentgenol. 2009 Jan;192(1):143-9.
• Niemann T, Kollmann T, Bongartz G. Diagnostic performance of low-dose CT for the detection of urolithiasis: a meta-analysis. AJR Am J Roentgenol. 2008 Aug;191(2):396-401.
• Furlan A, Federle MP, Yealy DM, Averch TD, Pealer K. Nonobstructing renal stones on unenhanced CT: a real cause for renal colic? AJR Am J Roentgenol. 2008 Feb;190(2):W125-7.
• Paulson EK, Weaver C, Ho LM, Martin L, Li J, Darsie J, Frush DP. Conventional and reduced radiation dose of 16-MDCT for detection of nephrolithiasis and ureterolithiasis. AJR Am J Roentgenol. 2008 Jan;190(1):151-7.
• Memarsadeghi M, Schaefer-Prokop C, Prokop M, Helbich TH, Seitz CC, Noebauer-Huhmann IM, Heinz-Peer G. Unenhanced MDCT in patients with suspected urinary stone disease: do coronal reformations improve diagnostic performance? AJR Am J Roentgenol. 2007 Aug;189(2):W60-4.
• Poletti PA, Platon A, Rutschmann OT, Schmidlin FR, Iselin CE, Becker CD. Low-dose versus standard-dose CT protocol in patients with clinically suspected renal colic. AJR Am J Roentgenol. 2007 Apr;188(4):927-33.
• Mulkens TH, Daineffe S, De Wijngaert R, Bellinck P, Leonard A, Smet G, Termote JL. Urinary stone disease: comparison of standard-dose and low-dose with 4D MDCT tube current modulation. AJR Am J Roentgenol. 2007 Feb;188(2):553-62.
• Katz SI, Saluja S, Brink JA, Forman HP. Radiation dose associated with unenhanced CT for suspected renal colic: impact of repetitive studies. AJR Am J Roentgenol. 2006 Apr;186(4):1120-4.
• Kirpalani A, Khalili K, Lee S, Haider MA. Renal colic: comparison of use and outcomes of unenhanced helical CT for emergency investigation in 1998 and 2002. Radiology. 2005 Aug;236(2):554-8.
• Memarsadeghi M, Heinz-Peer G, Helbich TH, Schaefer-Prokop C, Kramer G, Scharitzer M, Prokop M. Unenhanced multi-detector row CT in patients suspected of having urinary stone disease: effect of section width on diagnosis. Radiology. 2005 May;235(2):530-6. Epub 2005 Mar 9.
• Kalra MK, Maher MM, D'Souza RV, Rizzo S, Halpern EF, Blake MA, Saini S. Detection of urinary tract stones at low-radiation-dose CT with z-axis automatic tube current modulation: phantom and clinical studies. Radiology. 2005 May;235(2):523-9. Epub 2005 Mar 15.
• Rucker CM, Menias CO, Bhalla S. Mimics of renal colic: alternative diagnoses at unenhanced helical CT. Radiographics. 2004 Oct;24 Suppl 1:S11-28; discussion S28-33.
• Heneghan JP, McGuire KA, Leder RA, DeLong DM, Yoshizumi T, Nelson RC. Helical CT for nephrolithiasis and ureterolithiasis: comparison of conventional and reduced radiation-dose techniques. Radiology. 2003 Nov;229(2):575-80. Epub 2003 Oct 2.
• Tack D, De Maertelaer V, Gevenois PA. Dose reduction in multidetector CT using attenuation-based online tube current modulation. AJR Am J Roentgenol. 2003 Aug;181(2):331-4.
• Tamm EP, Silverman PM, Shuman WP. Evaluation of the patient with flank pain and possible ureteral calculus. Radiology. 2003 Aug;228(2):319-29. Epub 2003 Jun 20.
• Gottlieb RH, La TC, Erturk EN, Sotack JL, Voci SL, Holloway RG, Syed L, Mikityansky I, Tirkes AT, Elmarzouky R, Zwemer FL, Joseph JV, Davis D, DiGrazio WJ, Messing EM. CT in detecting urinary tract calculi: influence on patient imaging and clinical outcomes. Radiology. 2002 Nov;225(2):441-9.
• Dalrymple NC, Casford B, Raiken DP, Elsass KD, Pagan RA. Pearls and pitfalls in the diagnosis of ureterolithiasis with unenhanced helical CT. Radiographics. 2000 Mar-Apr;20(2):439-47; quiz 527-8, 532.
• Amis ES Jr. Epitaph for the urogram. Radiology 1999;213 : 639-640
• Smith RC, Rosenfield AT, Choe KA, et al. Acute flank pain: comparison of non-contrast-enhanced CT and intravenous urography. Radiology 1995;194 : 789-794
• Smith RC, Rosenfield AT, Choe KA, Essenmacher KR, Verga M, Glickman MG, Lange RC. Acute flank pain: comparison of non-contrast-enhanced CT and intravenous urography. Radiology. 1995 Mar;194(3):789-94.