Adénome hépatocellulaire

Ce sont des lésions bénignes bien délimitées et composées de cordons de cellules ressemblant aux hépatocytes. Les particularités vasculaires de cette lésion leur donne une certaine propension à saigner. La taille de ces lésions peut varier de quelques centimètres à trente centimètres. Les adénomes hépatocellulaires sont le plus souvent trouvés chez les femmes jeunes. Une association avec la prise de pilules contraceptives est bien démontrée. Occasionnellement, des adénomes hépatocellulaires sont retrouvés chez des hommes sous stéroïdes anabolisants. Les patients ayant une glycogénose de type I ont un risque augmenté de présenter ces lésions. Les adénomes hépatocellulaires montrent une certaine tendance à saigner, particulièrement lorsqu'il existe une grossesse et que ces adénomes sont pédiculés. L'aspect variable des adénomes hépatocellulaires pose parfois un diagnostic différentiel avec d'autres lésions comme les fibrolamellaires, les hyperplasies nodulaires focales ou même des métastases de sorte qu'un examen histologique peut être effectué.

échographie:
L'apparence échographique d'un adénome hépatocellulaire n'est pas caractéristique. Le plus souvent, il se présente comme une masse hyperéchogène, bien délimité avec une zone centrale hétérogène ou anéchogène pouvant correspondre à des zones d'hémorragie interne ou de nécrose. Des calcifications peuvent être présentes.

Tomodensitométrie:
Sur les coupes sans injection de contraste, la plupart des adénomes hépatocellulaires sont isodenses avec le parenchyme hépatique bien qu'ils puissent contenir de la graisse, des zones hémorragiques ou de nécroses. Des calcifications ont souvent été décrites.
Durant la phase artérielle, de nombreux vaisseaux nourriciers sous-capsulaires se prolongeant depuis la périphérie vers l'intérieur de la lésion sont visibles. Selon certains auteurs, l'intensité de la prise de contraste initiale de la lésion semble être moins forte que celle visible dans les artères du foie. Le pic maximal de prise de contraste semble dépendre de la taille de la tumeur. La prise de contraste est centripète, homogène ou hétérogène selon l'aspect déjà visible sur les coupes sans contraste. En raison de shunts artério-veineux, cette prise de contraste est fugace.
Durant la phase veineuse, la lésion a tendance à devenir isodense avec le parenchyme hépatique sain.

Imagerie par résonance magnétique (IRM):
La plupart des adénomes hépatocellulaires sont des masses bien délimitées, hyperinterenses par rapport au parenchyme hépatique tant en pondération T1 que T2. Les adénomes hépatocellulaires peuvent avoir une apparence hétérogène provoquée par des foyers de nécrose, d'hémorragie ou des calcifications. Le modèle de prise de contraste est relativement similaire à celui de la tomodensitométrie.

Bibliographie

• Hughes-Cassidy F, Wong J, Aguirre D, Chavez AD, Wolfson T, Gamst A, Sirlin C. Transient homogeneously enhancing hepatic masses: can size predict benignity? AJR Am J Roentgenol. 2008 Feb;190(2):300-7.
• Kim TK, Jang HJ, Burns PN, Murphy-Lavallee J, Wilson SR. Focal nodular hyperplasia and hepatic adenoma: differentiation with low-mechanical-index contrast-enhanced sonography. AJR Am J Roentgenol. 2008 Jan;190(1):58-66.
• Dietrich CF, Schuessler G, Trojan J, Fellbaum C, Ignee A. Differentiation of focal nodular hyperplasia and hepatocellular adenoma by contrast-enhanced ultrasound. Br J Radiol2005; 78:704 -707.
• Lubner M, Menias C, Rucker C, Bhalla S, Peterson CM, Wang L, Gratz B. Blood in the belly: CT findings of hemoperitoneum. Radiographics. 2007 Jan-Feb;27(1):109-25.
• Grazioli L, Morana G, Kirchin MA, Schneider G. Accurate differentiation of focal nodular hyperplasia from hepatic adenoma at gadobenate dimeglumine-enhanced MR imaging: prospective study. Radiology 2005;236 : 166-177
• Socas L, Zumbado M, Pérez-Luzardo O, Ramos A, Pérez C, Hernández JR, Boada LD. Hepatocellular adenomas associated with anabolic androgenic steroid abuse in bodybuilders: a report of two cases and a review of the literature. Br J Sports Med. 2005 May;39(5):e27.
• Prasad SR, Wang H, Rosas H, Menias CO, Narra VR, Middleton WD, Heiken JP. Fat-containing lesions of the liver: radiologic-pathologic correlation. Radiographics. 2005 Mar-Apr;25(2):321-31.
• Faria SC, Iyer RB, Rashid A, Whitman GJ. Hepatic adenoma. AJR Am J Roentgenol. 2004 Jun;182(6):1520. Erratum in: AJR Am J Roentgenol. 2004 Jul;183(1):247.
• Quaia E, Calliada F, Bertolotto M, et al. Characterization of focal liver lesions with contrast-specific US modes and a sulfur hexafluoride-filled microbubble contrast agent: diagnostic performance and confidence. Radiology 2004;232 : 420-430
• Hussain SM, Zondervan PE, IJzermans JN, Schalm SW, de Man RA, Krestin GP. Benign versus malignant hepatic nodules: MR imaging findings with pathologic correlation. Radiographics. 2002 Sep-Oct;22(5):1023-36; discussion 1037-9.
• Ruppert-Kohlmayr AJ, Uggowitzer MM, Kugler C, Zebedin D, Schaffler G, Ruppert GS. Focal nodular hyperplasia and hepatocellular adenoma of the liver: differentiation with multiphasic helical CT. AJR 2001; 176:1493 -1498.
• Grazioli L, Federle MP, Brancatelli G, Ichikawa T, Olivetti L, Blachar A. Hepatic adenomas: imaging and pathologic findings. Radiographics. 2001 Jul-Aug;21(4):877-92; discussion 892-4.
• Yoshimitsu K, Honda H, Kuroiwa T, Irie H, Aibe H, Shinozaki K, Masuda K. Unusual hemodynamics and pseudolesions of the noncirrhotic liver at CT. Radiographics. 2001 Oct;21 Spec No:S81-96.
• Grazioli L, Federle MP, Ichikawa T, Balzano E, Nalesnik M, Madariaga J. Liver adenomatosis: clinical, histopathologic, and imaging findings in 15 patients. Radiology. 2000 Aug;216(2):395-402. • Ichikawa T, Federle MP, Grazioli L, Nalesnik M. Hepatocellular adenoma: multiphasic CT and histopathologic findings in 25 patients. Radiology 2000;214 : 861-868
• Paley MR, Mergo PJ, Torres GM, Ros PR. Characterization of focal hepatic lesions with ferumoxides-enhanced T2-weighted MR imaging. AJR Am J Roentgenol. 2000 Jul;175(1):159-63.
• Casillas VJ, Amendola MA, Gascue A, Pinnar N, Levi JU, Perez JM. Imaging of nontraumatic hemorrhagic hepatic lesions. Radiographics. 2000 Mar-Apr;20(2):367-78.
• Ichikawa T, Federle MP, Grazioli L, Nalesnik M. Hepatocellular adenoma: multiphasic CT and histopathologic findings in 25 patients. Radiology. 2000 Mar;214(3):861-8.
• Horton KM, Bluemke DA, Hruban RH, Soyer P, Fishman EK. CT and MR imaging of benign hepatic and biliary tumors.Radiographics. 1999 Mar-Apr;19(2):431-51.
• Labrune P, Trioche P, Duvaltier I, et al. Hepatocellular adenomas in glycogen storage disease type I and III: a series of 43 patients and review of the literature. J Pediatr Gastroenterol Nutr 1997; 24:276-279.
• Talente GM, Coleman RA, Alter C, Baker L, Brown BI, Cannon RA, Chen YT, Crigler JF Jr, Ferreira P, Haworth JC, Herman GE, Issenman RM, Keating JP, Linde R, Roe TF, Senior B, Wolfsdorf JI. Glycogen storage disease in adults. : Ann Intern Med. 1994 Feb 1;120(3):218-26. Comment in: Ann Intern Med. 1994 Aug 1;121(3):234. Ann Intern Med. 1994 Aug 1;121(3):234-5. Ann Intern Med. 1994 Feb 1;120(3):245-6.