Aéroportie

Généralités

Le terme aéroportie désigne la présence de gaz dans le système porte. Des altérations de la paroi intestinale, une distension de l'intestin ou un sepsis peuvent être à l'origine d'une aéroportie. 15% des cas sont idiopathiques. Le pronostic dèpend de la cause sous-jacente.

Etiologie

• Altérations de la paroi intestinale (Ischémie, Maladies inflammatoires intestinales)
• distension intestinale ou gastrique
• sepsis intra-abdominal (diverticulite, gangrène de la paroi abdominal, pyléphlébite)
• autres causes de mécanisme inconnu (transplantation, pneumatose intestinale, corticostèroides, maladies pulmonaires chroniques obstructives).

Remarques
L’ischémie intestinale est la cause la plus fréquente pour expliquer la présence de gaz dans le système porte. L’ischémie intestinale peut faire suite à une dissection aortique, une thrombose artérielle ou veineuse mésenterique, des embols, une hypoperfusion. En cas d'ischémie intestinale, l'aéroportie semble être un facteur de mauvais pronostic.

Sémiologie radiologique (scanner)

La veine porte distribue le sang provenant du système splanchnique depuis le hile jusqu’en périphérie du foie. Dés lors, lorsque du gaz circule dans le système porte, il peut être observé jusqu'à deux centimètres de la capsule hépatique. Selon la quantité d'air circulant, une aéroportie peut être visible sur une radiographie standard, en échographie ou au scanner.

En tomodensitométrie, la présence de gaz dans le tronc porte est visible comme une hyperclarté linéaire. Lorsque le gaz pénètre dans les branches les plus petites de la veine porte, celui-ci apparaît sous forme d'hyperclartés linéaires et ramifiées. Une prédominance dans le foie gauche est possible. Losque l'aéroportie est importante, une image d'arborisation gazeuse est visible dans le foie.

Cas illustratif

Contexte clinique:
Patiente institutionalisée, transférée aux urgences pour douleurs abdominales et péjoration de l'état général.
A son arrivée, la patiente est en état de choc ainsi qu'en détresse respiratoire. Elle est intubée, ventilée et "stabilisée" hémodynamiquement. Un scanner de débrouillage est demandé.

Protocole examen tomodensitométrique: Acquisition volumique sur le thorax, l'abdomen et le pelvis sans injection de contraste (insuffisance rénale sévérissime).

Pour visualiser les images de plus grandes tailles, cliquer sur la vignette ci-dessous.

  • Thrombose de la veine porte. Image 0
  • aeroportie-1_fs
    Image 1. scanner abdominal, reconstruction axiale, sans contraste i.v. 1, Ascite. 2, Foie. 3, Rachis. 4, Poumon gauche. Flèche, Aéroportie.
  • aeroportie-2_fs
    Image 2. scanner abdominal, reconstruction axiale, sans contraste i.v. 1, Ascite. 2, Foie. 3, Aorte. 4, Estomac. Flèche, Aéroportie.
  • aeroportie-3_fs
    Image 3. scanner abdominal, reconstruction axiale, sans contraste i.v. 1, Ascite. 2, Foie. 3, Aorte. 4, Estomac. Flèche, Aéroportie.
  • aeroportie-4_fs
    Image 4. scanner abdominal, reconstruction coronale, sans contraste i.v. 1, Air dans le tronc porte. 2, Coeur. 3, Aorte. 4, Estomac. Flèche, Aéroportie.
  • aeroportie-5_fs
    Image 5. scanner abdominal, reconstruction coronale, sans contraste i.v. 1, Air dans la veine mésentérique supérieure. 2, Air dans la veine splénique. 3, Air dans la veine porte. 4, Aéroportie intra-hépatique. 5, Coeur. 6, Poumon gauche. Flèche, Aéroportie.
  • aeroportie-6_fs
    Image 6. scanner abdominal, reconstruction axiale, sans contraste i.v. 1, Rein droit. 2, Aorte. 3, Rein gauche. Flèche, Pneumatose intestinale.
  • aeroportie-8_fs
    Image 7. scanner abdominal, reconstruction axiale, sans contraste i.v. 1, Hernie inguinale droite étranglée. 2, Fémur droit. 3, Rectum. 4, Fémur gauche. 5, Symphyse pubienne.
  • aeroportie-9_fs
    Image 8. scanner abdominal, reconstruction sagittale, sans contraste i.v. HE, Hernie inguinale droite étranglée. 1, Tête fémorale droite. Flèche, Pneumatose intestinale.
  • aeroportie-10_fs
    Image 9 de 9. scanner thoraco-abdominal, reconstruction coronale, fenètre pulmonaire. Le fenètrage pulmonaire permet aussi de détecter l'aéroportie et la pneumatose intestinale ou gastrique. 1, Aéroportie. 2, Pneumatose. 3, Condensation pulmonaire. 4, Poumon gauche. 5, Ventricule gauche. 6, Poumon droit.

L'évolution est très rapidement défavorable.

Diagnostic radiologique

• Hernie inguinale droite "étranglée" avec nécrose intestinale
• Ascite
• Pneumatose intestinale
• Présence d'air dans la veine mésentérique supérieure, la veine splénique et la veine porte
• Condensations multifocales des deux poumons.

Bibliographie

• Wiesner W, Mortelé KJ, Glickman JN, Ji H, Ros PR. Pneumatosis intestinalis and portomesenteric venous gas in intestinal ischemia: correlation of CT findings with seventies of ischemia and clinical outcome. AJR 2001;177:1319–23.
• Sebastià C, Quiroga S, Espin E, Boyé R, Alvarez-Castells A, Armengol M. Portomesenteric vein gas: pathologic mechanisms, CT findings, and prognosis. Radiographics. 2000 Sep-Oct;20(5):1213-24; discussion 1224-6.