Cirrhose du foie.

Ce terme désigne une maladie chronique du foie caractérisée à la fois par une destruction des hépatocytes (cellules du foie) et par un processus simultanée de réparations fibrotiques. Les manifestations cliniques de la cirrhose hépatique dérivent à la fois des changements morphologiques du foie et de la destruction du parenchyme hépatique plutôt que l'étiologie de la cirrhose.
La destruction des cellules hépatiques va conduire à des anomalies métaboliques et à des troubles de la coagulation. La jaunisse et l'ascite sont aussi des conséquences de la perte de fonction du parenchyme hépatique. L'encéphalopathie (perturbations de la conscience et du comportement accompagnés de troubles neurologiques) est aussi une conséquence de l'insuffisance hépatocellulaire.
L'architecture anormale du foie va entraîner une augmentation de pression dans le système veineux digestif connue sous le nom d'hypertension porte. Cette hypertension portale va induire le développement d'une splénomégalie (=agrandissement énorme de la rate) et de varices ( = vaisseaux qui permettent au sang d'éviter le foie). Ces varices sont des vaisseaux fragiles et leurs ruptures peuvent provoquer des hémorragies fatales. La présence de varices œsophagiennes est une cause bien connue d'hémorragie digestive supérieure cataclysmique. C'est précisément la rupture de ces néo-vaisseaux (varices) de la paroi de l'œsophage qui va être responsable de l'écoulement du sang dans l'œsophage. L'importance de l'hémorragie est corrélée directement avec le degré de l'hypertension portale.
L'étiologie la plus courante de la cirrhose est l'alcoolisme. L'hépatite virale est aussi une cause fréquente. Les autres causes comme la maladie de Wilson, l'hémochromatose, etc. sont nettement plus rare!
Le développement d'un hépatocarcinome sur un foie cirrhotique n'est pas rare.

Les différentes modalités d'imagerie (échographie / tomodensitométrie / IRM ) permettent de faire un bilan et de mettre en évidence les signes de cirrhose du foie:
• contour nodulaire du foie
• atrophie du lobe droit avec hypertrophie du lobe gauche et du caudé.
• des signes d'hypertension portale (splénomégalie, ascite, varices oesophagiennes, shunts portosystémiques)
• des nodules de régénération / un hépatocarcinome

Pour visualiser les images de plus grandes tailles, cliquer sur la vignette ci-dessous.

  • Cirrhose du foie. Image 0
  • cirrhose-01_fs
    Image 1. Scanner abdominal, après injection i.v. de contraste. 1, Poumon gauche. 2, Aorte. 3, Varices oesophagiennes. 4, Foie à contours bosselés. 5, Ascite.
  • cirrhose-2_fs
    Image 2. Scanner abdominal, après injection i.v. de contraste.
    1, Rate. 2, Aorte. 3, Varices oesophagiennes. 4, Foie à contours bosselés. 5, Ascite. 6, Poumon droit.
  • cirrhose-3_fs
    yImage 3. Scanner abdominal, après injection i.v. de contraste.
    1, Rate. 2, Aorte. 3, Estomac. 4, Foie à contours bosselés. 5, Ascite.
  • cirrhose-4_fs
    Image 4. Scanner abdominal, après injection i.v. de contraste.
    1, Rate. 2, Estomac 3, Colonne vertébrale. 4, Foie à contours bosselés 5, Ascite 6, Poumon droit. 7, Colon.
  • cirrhose-5_fs
    Image 5. Scanner abdominal, après injection i.v. de contraste.
    1, Rate. 2, Shunt spléno-rénal spontané. 3, Reperméabilisation de la veine ombilicale. 4, Foie à contours bosselés. 5, Ascite
  • cirrhose-6_fs
    Image 6. Scanner abdominal, après injection i.v. de contraste.
    1, Rate. 2, Shunt spléno-rénal spontané. 3, Varices gastriques courtes. 4, Foie à contours bosselés. 5, Ascite.
  • cirrhose-7_fs
    Image 7. Scanner abdominal, après injection i.v. de contraste.
    1, Rate. 2, Shunt spléno-rénal spontané. 3, Varices gastriques courtes. 4, Foie à contours bosselés. 5, Ascite. 6, Vésicule biliaire.
  • cirrhose-9_fs
    Image 8. Scanner abdominal, après injection i.v. de contraste.
    1, Rein gauche 2, Shunt veine mésentérique supérieure-veine rénale droite spontané 3, Rein droit. 4, Foie. 5, Ascite.
  • cirrhose-10_fs
    Image 9. Scanner abdominal, après injection i.v. de contraste.
    1, Rein gauche. 2, Shunt veine mésentérique supérieure-veine rénale droite spontané. 3, Rein droit. 4, Foie. 5, Ascite.
  • cirrhose-8_fs
    Image 10. Scanner abdominal, après injection i.v. de contraste.
    1, Rein gauche. 2, Shunt veine mésentérique supérieure-veine rénale droite spontané. 3, Rein droit. 4, Ascite.
  • cirrhose-11_fs
    Image 11 de 11. Scanner abdominal, après injection i.v. de contraste.
    1, Toit du cotyle fémoral. 2, Ascite.

Si la survenue d'une hémorragie digestive ne peut pas être jugulée par les moyens classiques (médicamenteux, ligature des varices), une équipe de radiologues interventionnels peut mettre en place un TIPS, abréviation anglaise de "Transjugular Intrahepatic Portosystemic Shunt". Sous guidage fluoroscopique, un stent (endoprothèse) est mis en place entre les veines sus-hépatiques et le système porte (donc à travers le foie) pour régulariser / abaisser la pression dans le système veineux porte.

Bibliographie:

• Quaia E, D'Onofrio M, Cabassa P, Vecchiato F, Caffarri S, Pittiani F, Wittkowski KM, Cova MA. Diagnostic value of hepatocellular nodule vascularity after microbubble injection for characterizing malignancy in patients with cirrhosis. AJR Am J Roentgenol. 2007 Dec;189(6):1474-83.
• Robertson MB, Choe KA, Joseph PM. Review of the abdominal manifestations of cystic fibrosis in the adult patient. Radiographics. 2006 May-Jun;26(3):679-90.
• Iannaccone R, Laghi A, Catalano C, Rossi P, Mangiapane F, Murakami T, Hori M, Piacentini F, Nofroni I, Passariello R. Hepatocellular carcinoma: role of unenhanced and delayed phase multi-detector row helical CT in patients with cirrhosis. Radiology. 2005 Feb;234(2):460-7.
• Rossi P, Salvatori FM, Fanelli F, Bezzi M, Rossi M, Marcelli G, Pepino D, Riggio O, Passariello R. Polytetrafluoroethylene-covered nitinol stent-graft for transjugular intrahepatic portosystemic shunt creation: 3-year experience. Radiology. 2004 Jun;231(3):820-30.
• Hussain HK, Syed I, Nghiem HV, Johnson TD, Carlos RC, Weadock WJ, Francis IR. T2-weighted MR imaging in the assessment of cirrhotic liver. Radiology. 2004 Mar;230(3):637-44. Comment in: Radiology. 2005 Feb;234(2):638-9; author reply 639-40.
• Bryce TJ, Yeh BM, Qayyum A, Pacharn P, Bass NM, Lu Y, Coakley FV. CT signs of hepatofugal portal venous flow in patients with cirrhosis. AJR Am J Roentgenol. 2003 Dec;181(6):1629-33.
• Laghi A, Iannaccone R, Rossi P, Carbone I, Ferrari R, Mangiapane F, Nofroni I, Passariello R. Hepatocellular carcinoma: detection with triple-phase multi-detector row helical CT in patients with chronic hepatitis. Radiology. 2003 Feb;226(2):543-9
• Kang HK, Jeong YY, Choi JH, Choi S, Chung TW, Seo JJ, Kim JK, Yoon W, Park JG. Three-dimensional multi-detector row CT portal venography in the evaluation of portosystemic collateral vessels in liver cirrhosis. Radiographics. 2002 Sep-Oct;22(5):1053-61.
• Jeong YY, Mitchell DG, Kamishima T. Small (inf. to 20 mm) enhancing hepatic nodules seen on arterial phase MR imaging of the cirrhotic liver: clinical implications. AJR Am J Roentgenol. 2002 Jun;178(6):1327-34.
• Wachsberg RH, Bahramipour P, Sofocleous CT, Barone A. Hepatofugal flow in the portal venous system: pathophysiology, imaging findings, and diagnostic pitfalls. Radiographics. 2002 Jan-Feb;22(1):123-40.
• Baron RL, Peterson MS. screening the cirrhotic liver for hepatocellular carcinoma with CT and MR imaging: opportunities and pitfalls. Radiographics. 2001 Oct;21 Spec No:S117-32
• Meyer CA, White CS, Sherman KE. Diseases of the hepatopulmonary axis. Radiographics. 2000 May-Jun;20(3):687-98.
• King LJ, Scurr ED, Murugan N, Williams SG, Westaby D, Healy JC. Hepatobiliary and pancreatic manifestations of cystic fibrosis: MR imaging appearances. Radiographics. 2000 May-Jun;20(3):767-77.
• Haskal ZJ. Improved patency of transjugular intrahepatic portosystemic shunts in humans: creation and revision with PTFE stent-grafts. Radiology. 1999 Dec;213(3):759-66.