Hémochromatose du foie.

L'hémochromatose est une pathologie provoquée par la présence d'une quantité anormalement haute de fer dans le corps (20x - 40x par rapport à la normale). Le fer s'accumule dans le foie, le coeur, les articulations, la peau et l'hypophyse. Sa présence anormale dans ces organes peut entraîner de multiples complications: cirrhose du foie, cardiomyopathie, arthropathie, pigmentation de la peau, diabète sucré, et des troubles de la masculinité (hypogonadisme hypogonadotrophique).

L'hémochromatose peut être:
• primaire: dysrégulation de l'absorption du fer provoquée par des anomalies génétiques.
• secondaire, c'est-à-dire provoqué par une surcharge en fer. Ce type de surcharge en fer se rencontre lors d'anémies avec érythropoïèse inefficace. Des exemples-types sont la thalassémie majeure ou les anémies sidéroblastiques.

Cette page web est focalisée principalement sur le foie car le diagnostic d'hémochromatose est effectué sur la base d'un examen invasif, la biopsie hépatique. La démonstration d'une concentration en fer dans le tissu hépatique de plus de 80 micromole/gramme pose le diagnostic. L'observation d'un début de fibrose sur les biopsies hépatiques est importante car sa présence est un facteur pronostic.

Les différentes techniques d'imagerie radiologique, par définition non invasives, permettent de détecter un début de cirrhose ou l'apparition de lésions suspectes. L'IRM est une technique non invasive qui permet probablement de suivre l'évolution de la concentration de fer dans le foie et donc d'ajuster le traitement.

échographie:
L'échographie permet de détecter des changements architecturaux du foie (état cirrhotique), mais il n'est pas capable de détecter, de suivre ou de quantifier une accumulation de fer dans le foie.

Tomodensitométrie:
A l'examen tomodensitométrique et en cas d'hemochromatose, le parenchyme hépatique a une densité supérieure à 70UH (Normal: 40UH). Les vaisseaux sont bien visibles comme des structures hypodenses à l'intérieur d'un parenchyme hépatique hyperdense. En utilisant des techniques conventionnels de tomodensitométrie à double (120KV et 80 KV(p)) ou simple (120kV(p)) absorption, une relation entre les valeurs d'atténuation du foie et son contenu en fer a été décrite.

Imagerie par résonance magnétique (IRM):
En imagerie par résonance magnétique (IRM), sur les séquences spin-écho, il existe un important abaissement de l'intensité du signal du foie ayant une surcharge en fer. Les séquences T2 gradient echo sont les plus sensibles à la présence de fer et le parenchyme hépatique aura un signal inférieur à celui des muscles pararachidiens (même lors d'une surcharge ferrique du foie peu importante). Différentes publications semblent montrer que l'IRM est la méthode radiologique la plus fiable dans le suivi de l'hémochromatose. Une étude multicentrique menée par le département de radiologie de Rennes (Dr Y. Gandon) est en cours et les principes de quantifications de la concentration de fer dans le foie par l'IRM sont exposés sur leur site web. Différents logiciels y sont d'ailleurs disponibles.

Bibliographie:

• Westphalen AC, Qayyum A, Yeh BM, Merriman RB, Lee JA, Lamba A, Lu Y, Coakley FV. Liver fat: effect of hepatic iron deposition on evaluation with opposed-phase MR imaging. Radiology. 2007 Feb;242(2):450-5. Comment in: Radiology. 2008 Feb;246(2):641.
• Pressacco J, Elliot TL, Provost Y, Paul N, Merchant N. Case 123: cardiac hemosiderosis. Radiology. 2007 Oct;245(1):292-5.
• Papakonstantinou O, Maris TG, Kostaridou S, Ladis V, Vasiliadou A, Gourtsoyiannis NC. Abdominal lymphadenopathy in beta-thalassemia: MRI features and correlation with liver iron overload and posttransfusion chronic hepatitis C. AJR Am J Roentgenol. 2005 Jul;185(1):219-24.
• Pietrangelo A. Hereditary hemochromatosis--a new look at an old disease. N Engl J Med. 2004 Jun 3;350(23):2383-97. Comment in: N Engl J Med. 2004 Sep 16;351(12):1263-4; author reply 1263-4.
• Gandon Y, Olivié D, Guyader D, Aubé C, Oberti F, Sebille V, Deugnier Y. Non-invasive assessment of hepatic iron stores by MRI.Lancet. 2004 Jan 31;363(9406):357-62. Comment in: Lancet. 2004 Jan 31;363(9406):341-2.
• Alústiza JM, Artetxe J, Castiella A, Agirre C, Emparanza JI, Otazua P, García-Bengoechea M, Barrio J, Mújica F, Recondo JA; Gipuzkoa Hepatic Iron Concentration by MRI Study Group. MR quantification of hepatic iron concentration.Radiology. 2004 Feb;230(2):479-84.
• Khong PL, Chan GC, Lee SL, Au WY, Fong DY, Tsang KW, Ooi GC. Beta-thalassemia major: thin-section CT features and correlation with pulmonary function and iron overload. Radiology. 2003 Nov;229(2):507-12.
• Argyropoulou MI, Metafratzi Z, Kiortsis DN, Bitsis S, Tsatsoulis A, Efremidis S. T2 relaxation rate as an index of pituitary iron overload in patients with beta-thalassemia major. AJR Am J Roentgenol. 2000 Dec;175(6):1567-9.
• Angelucci E, Brittenham GM, McLaren CE, Ripalti M, Baronciani D, Giardini C, Galimberti M, Polchi P, Lucarelli G. Hepatic iron concentration and total body iron stores in thalassemia major. N Engl J Med. 2000 Aug 3;343(5):327-31. Erratum in: N Engl J Med 2000 Dec 7;343(23):1740. Comment in: N Engl J Med. 2000 Nov 30;343(22):1656; author reply 1657. N Engl J Med. 2000 Nov 30;343(22):1657.
• Sparacia G, Iaia A, Banco A, D'Angelo P, Lagalla R. Transfusional hemochromatosis: quantitative relation of MR imaging pituitary signal intensity reduction to hypogonadotropic hypogonadism. Radiology. 2000 Jun;215(3):818-23.
• Ito K, Mitchell DG, Gabata T, Hann HW, Kim PN, Fujita T, Awaya H, Honjo K, Matsunaga N. Hepatocellular carcinoma: association with increased iron deposition in the cirrhotic liver at MR imaging. Radiology. 1999 Jul;212(1):235-40.
• Bonkovsky HL, Rubin RB, Cable EE, Davidoff A, Rijcken TH, Stark DD. Hepatic iron concentration: noninvasive estimation by means of MR imaging techniques. Radiology. 1999 Jul;212(1):227-34.
• Ernst O, Sergent G, Bonvarlet P, Canva-Delcambre V, Paris JC, L'Herminé C. Hepatic iron overload: diagnosis and quantification with MR imaging. AJR Am J Roentgenol. 1997 May;168(5):1205-8. Comment in: AJR Am J Roentgenol. 1999 Apr;172(4):1141-2.
• Olivieri NF, Brittenham GM.Iron-chelating therapy and the treatment of thalassemia. Blood. 1997 Feb 1;89(3):739-61. Erratum in: Blood 1997 Apr 1;89(7):2621. Comment in: Blood. 1997 Jul 15;90(2):894.
• Siegelman ES, Mitchell DG, Semelka RC. Abdominal iron deposition: metabolism, MR findings, and clinical importance. Radiology. 1996 Apr;199(1):13-22.
• Gandon Y, Guyader D, Heautot JF, Reda MI, Yaouanq J, Buhé T, Brissot P, Carsin M, Deugnier Y. Hemochromatosis: diagnosis and quantification of liver iron with gradient-echo MR imaging. Radiology. 1994 Nov;193(2):533-8.
• Siegelman ES, Mitchell DG, Outwater E, Munoz SJ, Rubin R. Idiopathic hemochromatosis: MR imaging findings in cirrhotic and precirrhotic patients. Radiology. 1993 Sep;188(3):637-41.
• Siegelman ES, Mitchell DG, Rubin R, Hann HW, Kaplan KR, Steiner RM, Rao VM, Schuster SJ, Burk DL Jr, Rifkin MD. Parenchymal versus reticuloendothelial iron overload in the liver: distinction with MR imaging. Radiology. 1991 May;179(2):361-6.
• Fujisawa I, Morikawa M, Nakano Y, Konishi J. Hemochromatosis of the pituitary gland: MR imaging. Radiology. 1988 Jul;168(1):213-4.