Luxation acromio-claviculaire

L’articulation acromio-claviculaire est localisée au sommet l’épaule. Cette articulation met en relation deux os: l’acromion (omoplate ou scapula) et la clavicule. A l’extrémité articulaire de ces deux os, il existe du cartilage (avec même parfois la présence d’un ménisque).

L’acromion et la clavicule sont unis par une capsule articulaire et plusieurs faisceaux ligamentaires. L’ensemble de ces faisceaux constitue le ligament acromio-claviculaire. Ces ligaments ont un rôle dans la stabilisation horizontale.

Le ligament coraco-acromial relie l’acromion et le processus coracoïde.

Le ligament coraco-claviculaire attache la clavicule au processus coracoïde de la scapula. Il est formé de deux faisceaux: le ligament trapézoïde et le ligament conoïde. Ces ligaments ont un rôle dans la stabilisation verticale.

La subluxation/la luxation acromio-claviculaire se définit comme une perte de contact partielle/totale entre l'acromion et clavicule suite à une élongation/une rupture de un ou plusieurs (voire la totalité) des ligaments mentionnés ci-dessus. Sur la radiographie, la luxation se manifeste par un décalage entre l'acromion et la clavicule.

Les entorses et luxations acromio-claviculaires surviennent le plus souvent chez des sujets jeunes lors d'un choc direct/d'une chute sur l'épaule (accident de sport).

L’importance des lésions ligamentaires (élongation, rupture) et le nombre de ligaments lésés sont à la base de la classification des disjonctions acromio-claviculaires.

Stade I (« entorse acromio-claviculaire ») : élongation voire rupture partielle du ligament acromio-claviculaire.
Stade II (« subluxation acromio-claviculaire ») : rupture du ligament acromio-claviculaire avec un ligament coraco-claviculaire intact.
Stade III (« luxation acromio-claviculaire ») : rupture des ligaments acromio-claviculaire et coraco-claviculaire.
Stade IV : luxation acromio-claviculaire de stade III où la clavicule a perforée le manteau delto-trapézien.

Un traitement chirurgical peut être proposé, selon l’âge du patient, pour une atteinte de stade III ou IV.

Cas illustratif

Cliquer sur une vignette ci-dessous pour accéder aux images de grandes tailles.

  • luxation-acromio-claviculaire-4_fs
    Radiographie des articulations acromio-claviculaires. Image 1. 1, Tête humérale. 2, Articulation gléno-humérale. 3, Glène de l'omoplate. 4, Clavicule. 5, Arc costal.
  • luxation-acromio-claviculaire-3_fs
    Radiographie des articulations acromio-claviculaires. Image 2. 1, Tête humérale. 2, Acromion. 3, Clavicule. 4, Arc costal. Flèche, Articulation acromio-claviculaire.
  • luxation-acromio-claviculaire-2_fs
    Radiographie de l'articulation acromio-claviculaire droite. Image 3. 1, Tête humérale (côté droit). 2, Acromion (côté droit). 3, Clavicule (côté droit). Flèche, Articulation acromio-claviculaire.
  • luxation-acromio-claviculaire-1_fs
    Radiographie des articulations acromio-claviculaires. Image 4. 1, Tête humérale (côté droit). 2, Acromion (côté droit). 3, Clavicule (côté droit). 4, Clavicule (côté gauche). 5, Acromion (côté gauche). 6, Tête humérale (côté gauche). Flèche, Articulation acromio-claviculaire.

Bibliographie

• A Greenspan. Orthopedic Imaging: A Practical Approach. 4th ed. Philadelphia. Lippincott Williams. 2004