Tomodensitométrie de l'épaule: indications

Indications / Limitations

La tomodensitométrie a de bonnes performances pour les indications suivantes:
• recherche de fractures occultes (c'est-à-dire non visibles sur les radiographies standards)
• Bilan de fracture (par exemple: fracture complexe de l'épaule.)
• Évaluation de la corticale de l'os, recherche d'érosions osseuses, etc.
• Recherche de calcifications dans les tissus mous

Limitations

L'examen tomodensitométrique ne permet pas de juger de la présence de lésions dans les tissus mous (muscles -par exemple: rupture de la coiffe des rotateurs, tendons, ligaments, du cartilage, etc).

Cet examen utilise les rayons X.

Note: l'injection intra-articulaire de produit de contraste dans l'articulation permet de juger de la présence de lésions cartilagineuses. Par ailleurs, l'arthro-IRM ou l'arthro-scanner de l'épaule est généralement requis avant traitement chirurgical de la coiffe des rotateurs.

IRM versus tomodensitométrie

L'IRM a de meilleurs performances que la tomodensitométrie pour les indications suivantes:
• Nécrose de la tête humérale.
• Les pathologies des tendons.
• Les pathologies des muscles
• La recherche/l'évaluation des tumeurs et autres masses des tissus mous.

Déroulement d'un examen de tomodensitométrie de l'épaule

Pour la recherche/le bilan d'une fracture de l'épaule, l'examen tomodensitométrique ne nécessite pas d'injection intra-veineuse de contraste. La table du scanner à rayons X est centrée pour l'examen par les techniciens en radiologie médicale (manipulateurs) et l'acquisition des images se fait en moins d'une minute.

Résultats

Des images de l'épaule vont être construites dans les trois plans de l'espace et seont fournies au chirurgien afin de lui permettre de planifier son traitement.

Bibliographie

• Guide pratique à l'usage des médecins radiologues - Publié par la Société Française de Radiologie - 20, avenue Rapp - 75007 Paris (France) - juin 2009.