Déchirure du ménisque: aspect en imagerie par résonance magnétique (IRM).

étude IRM du ménisque

En général, le genou est étudié par des coupes pondérées en T2, avec saturation des graisses, qui sont effectuées dans les trois plans de l'espace. Sur de telles séquences, le ménisque apparaît comme une structure bien délimitée et uniformément hypointense. Toute anomalie de signal (visible comme un hypersignal) ou de forme du ménisque peut correspondre à une pathologie (diagnostic différentiel: variante de la norme).

Classification des anomalies de signal du ménisque

Lorsque l'anomalie de signal est de forme globuleuse et n'atteint pas la surface articulaire, l'anomalie de signal est dite de grade 1.

Lorsque l'anomalie de signal est de forme linéaire et n'atteint pas la surface articulaire, la lésion est dite de grade 2.

Lorsque l'anomalie de signal atteint la surface articulaire inférieure, la surface articulaire supérieure, ou même le bord libre sur une ou plusieurs coupes, la lésion est dite de grade 3.

Remarque: cette classification ambiguë n'est pas d'une utilité redoutable: les lésions de grade 1 et 2 correspondent à de la dégénérescence mucoïde; la lésion de grade 3 est une vrai déchirure méniscale.

Dégénérescence mucoïde

Le terme «dégénérescence mucoïde » désigne une modification dans la composition chimique du ménisque. Le plus souvent, elle correspond à des changements dégénératifs («l'usure du temps»). Ces transformations dans la composition chimique du ménisque conduisent à une altération de ses propriétés mécaniques.

Déchirure méniscale

Le plus souvent, chez les personnes de moins de 50 ans, les déchirures méniscales sont provoquées par un traumatisme. La déchirure méniscale peut survenir sur des ménisques dégénératifs avec un traumatisme minime.

La déchirure méniscale se manifeste par une douleur intense et le genou peut devenir gonflé par un épanchement intraarticulaire associé. Une gêne mécanique, voire un blocage de l'articulation peut résulter de la déchirure méniscale. Parfois, il n'est même plus possible d'étendre son genou normalement. à la longue, une aggravation des phénomènes arthrosiques peut résulter du dysfonctionnement méniscal.

Selon le type de déchirure méniscale, sa localisation ou l'importance des symptômes, des gestes thérapeutiques sont entrepris: on enlève les portions du ménisque déchirée, on essaie d'effectuer une suture des fragments. Généralement, ces gestes se font au cours d'une arthroscopie.

Classification des déchirure méniscale

Le plus souvent, les déchirures méniscales sont classifiées selon leurs localisations (ménisque interne/externe, corne antérieure/postérieure) et la direction de la déchirure (longitudinale, oblique, horizontale, radiale). Une déchirure est dite complexe lorsqu'elle suit plusieurs plans. Parfois des morceaux du ménisque peuvent se détacher et se loger, par exemple, dans l'échancrure intercondylienne: ce sont les «fragments luxés». De tels fragments sont à l'origine des blocages mécaniques.

Aspect IRM des ménisques/des déchirures méniscales: galerie de photos.

Cette galerie montre des photographie d'un ménisque normal et de diverses anomalies comme la dégénérescence mucoïde ou des déchirures méniscales.

Pour visualiser les images de plus grandes tailles, cliquer sur la vignette ci-dessous.

  • Classification IRM des anomalies de signal du ménisque. Image 0
  • Classification IRM des anomalies de signal du ménisque. Image 1
    IRM du genou, coupe sagittale, T2 saturation de graisse, dégénerescence mucoïde (grade 2). Image 1. 1, Fémur. 2, Tibia. Flèche, Ménisque: anomalies de signal. Les anomalies restent confinées à l'intérieur du ménisque (grade 2 - dégénerescence mucoïde)
  • Classification IRM des anomalies de signal du ménisque. Image 2
    IRM du genou, coupe sagittale, T2 saturation de graisse, dégénerescence mucoïde (grade 2). Image 2. 1, Fémur. 2, Tibia. 3, Kyste poplité. Flèche, Ménisque: L'anomalie de signal reste confinées à l'intérieur du ménisque (grade 2 - dégénerescence mucoïde). Il n'y a pas de contexte traumatique chez cette patiente agée de 72 ans et ses plaintes sont reliées à un volumineux kyste polité
  • Classification IRM des anomalies de signal du ménisque. Image 3 de 3
    IRM du genou, coupe sagittale, T2 saturation de graisse, vrai déchirure méniscale (grade 3). Image 3 de 3. 1, Fémur. 2, Tibia. Flèche, Ménisque: L'anomalie de signal linéaire atteint la surface articulaire inférieure (grade 3 - « vrai déchirure méniscale»).

Bibliographie

• Resnick D, Kang HS, Pretterklieber ML. Internal Derangements of Joints. 2 nd Ed. Saunders Elsevier; 2007.