Rupture du tendon du quadriceps

Le muscle quadriceps est le plus grand muscle de la loge antérieure de la cuisse. Le tendon du quadriceps s'insère sur le pôle supérieur de la patella (rotule). L'intégrité de ce tendon est nécessaire pour les mouvements de flexion et d'extension du genou.

Une rupture du tendon du quadriceps se manifeste par une impotence fonctionnelle. A l'inspection clinique, selon l'importance de la déchirure du tendon du quadriceps, on constate la présence d'un creux sur le trajet du tendon et une migration plus ou moins importante de la patella (rotule) dans la direction du pied. Le genou est enflé et des ecchymoses sont visibles.

Généralement, la rupture du tendon se trouve au-dessus de son site d'insertion sur la patella.

La rupture du tendon peut être partielle ou complète.
On la classifie généralement en:
• grade I (Etirement, rupture de quelques fibres)
• grade II (importance moyenne)
• grade III (déchirure quasi-complète à complète).

En imagerie par résonance magnétique (IRM), La rupture se manifeste par une solution de continuité du tendon du quadriceps et un comblement par du liquide, du tissu hémorragique.

Le protocole d'étude IRM comprend généralement des coupes sagittales et axiales en T1 ainsi qu'en T2FATSAT.

Illustration

Homme de 40 ans. «Chute avec entorse» en skateboard. Impotence fonctionnelle. Bilan IRM des lésions.

Pour visualiser les images de plus grandes tailles, cliquer sur la vignette ci-dessous.

  • Rupture du tendon quadricipital. Image 0

Bibliographie

• Gottsegen CJ, Eyer BA, White EA, Learch TJ, Forrester D. Avulsion fractures of the knee: imaging findings and clinical significance. Radiographics. 2008 Oct;28(6):1755-70.
• Yu JS, Petersilge C, Sartoris DJ, Pathria MN, Resnick D. MR imaging of injuries of the extensor mechanism of the knee. Radiographics. 1994 May;14(3):541-51.
• Sonin AH, Fitzgerald SW, Bresler ME, Kirsch MD, Hoff FL, Friedman H. MR imaging appearance of the extensor mechanism of the knee: functional anatomy and injury patterns. Radiographics. 1995 Mar;15(2):367-82.