Fracture-avulsion du massif des épines tibiales

Le ligament croisé antérieur, qui relie le fémur au tibia, vient s'insérer sur le massif des épines tibiales. Le terme fracture-avulsion du massif des épines tibiales veut dire que le fragment osseux contenant les épines tibiales s'est détaché partiellement ou totalement du tibia. Le ligament croisé antérieur peut être intact, mais des ruptures partielles ou totales peuvent coexister. Très souvent, une déchirure de la corne antérieure de ce ménisque est associée à une fracture avulsion des épines tibiales.

Les fractures du massif des épines tibiales est beaucoup plus rare chez l'adulte. Chez l'enfant, le ligament croisé est résistant alors que le squelette est en croissance. Lors du traumatisme, chez l'enfant, le ligament croisé arrache le massif des épines tibiales. Au contraire, chez l'adulte, dans une vaste majorité de cas, le ligament croisé cède et l'os résiste.

Ces lésions sont classifiées selon l'échelle de Meyers and Mc Keever:
♦Type 1: Le fragment osseux contenant les épines tibiales est encore en place (déplacement minimal)
♦Type 2: Il existe un déplacement minimal du fragment osseux sous forme d'une surélévation du bord antérieur ou postérieur.
♦Type 3: Le fragment osseux est totalement détaché du tibia.
♦Type 4: Le fragment osseux est totalement détaché du tibia et il existe une rotation de ce fragment.

A l'origine, il était dit que les lésions de type 3-4 étaient plutôt traités chirurgicalement. Aujourd'hui, avec l'amélioration de la technique opératoire, les indications sont beaucoup plus larges.

Illustration

Homme de 40 ans. Chute à ski. Douleur et genou gonflé. Bilan IRM des lésions.

IRM du genou, coupe coronale, T1. Image 1.
1, Fémur. 2, Plateau tibial interne. Flèche, Fracture-avulsion du massif des épines tibiales.

Avulsion des épines tibiales. Image 1
  • IRM du genou, coupe coronale, T1. Image 1.
    1, Fémur. 2, Plateau tibial interne. Flèche, Fracture-avulsion du massif des épines tibiales.

  • IRM du genou, coupe coronale, T2FATSAT. Image 2.
    1, Fémur. 2, Plateau tibial interne. Flèche, Fracture-avulsion du massif des épines tibiales.

  • IRM du genou, coupe sagittale, T2FATSAT. Image 3.
    1, Epanchement intra-articulaire. 2, Fémur. 3, Plateau tibial interne. Flèche, Fracture-avulsion du massif des épines tibiales.

  • IRM du genou, coupe sagittale, T2FATSAT. Image 4.
    1, Patella (rotule). 2, Fémur. 3, Ligament croisé postérieur. 4, Plateau tibial interne. Flèche, Fracture-avulsion du massif des épines tibiales.

  • IRM du genou, coupe sagittale, T2FATSAT. Image 5.
    1, Patella (rotule). 2, Fémur. 3, Ligament croisé postérieur. 4, Plateau tibial interne. Flèche, Fracture-avulsion du massif des épines tibiales.

  • IRM du genou, coupe sagittale, T2FATSAT. Image 6.
    1, Patella (rotule). 2, Fémur. 3, Plateau tibial interne. Flèche, Fracture-avulsion du massif des épines tibiales.

  • IRM du genou, coupe sagittale, 2mm épaisseur, T2. Image 7.
    1, Patella (rotule). 2, Fémur. 3, Ligament croisé postérieur. 4, Plateau tibial interne.

  • IRM du genou, coupe sagittale, 2mm épaisseur, T2. Image 8
    1, Patella (rotule). 2, Fémur. 3, Ligament croisé postérieur. 4, Plateau tibial interne. Flèche, Fracture-avulsion du massif des épines tibiales.

  • IRM du genou, coupe sagittale, 2mm épaisseur, T2. Image 9.
    1, Patella (rotule). 2, Fémur. 3, Ligament croisé postérieur. 4, Plateau tibial interne. Flèche, Fracture-avulsion du massif des épines tibiales.

  • IRM du genou, coupe sagittale, 2mm épaisseur, T2. Image 10
    1, Patella (rotule). 2, Fémur. 3, Ligament croisé postérieur. 4, Plateau tibial interne. Flèche, Fracture-avulsion du massif des épines tibiales.

  • IRM du genou, coupe sagittale, 2mm épaisseur, T2. Image 11.
    1, Patella (rotule). 2, Fémur. 3, Ligament croisé postérieur. 4, Plateau tibial interne. Flèche, Fracture-avulsion du massif des épines tibiales.

  • IRM du genou, coupe sagittale, 2mm épaisseur, T2. Image 12.
    1, Patella (rotule). 2, Fémur. 3, Plateau tibial interne. Flèche, Fracture-avulsion du massif des épines tibiales.

  • IRM du genou, coupe sagittale, 2mm épaisseur, T2. Image 13.
    1, Patella (rotule). 2, Fémur. 3, Plateau tibial interne. Flèche, Fracture-avulsion du massif des épines tibiales.

  • IRM du genou, coupe sagittale, 2mm épaisseur, T2. Image 14.
    1, Patella (rotule). 2, Fémur. 3, Plateau tibial interne. Flèche, Fracture-avulsion du massif des épines tibiales.

Diagnostic: Fracture-avulsion du massif des épines tibiales.

Bibliographie

♦ Gottsegen CJ, Eyer BA, White EA, Learch TJ, Forrester D. Avulsion fractures of the knee: imaging findings and clinical significance. Radiographics. 2008 Oct;28(6):1755-70.
♦ Meyers MH, McKeever FM. Fracture of the intercondylar eminence of the tibia. J Bone Joint Surg Am. 1970 Dec;52(8):1677-84.