Anévrisme de l'aorte abdominale

Un anévrisme de l'aorte abdominale est une dilatation de l'aorte abdominale.

Le diamètre normal de l'aorte abdominale est de 2 cm.

L'étiologie la plus fréquente d'un anévrisme de l'aorte abdominale est l'athérosclérose.

Traditionnellement, les anévrismes de l'aorte abdominale sont classés selon leur position par rapport à l'artère rénale, c'est-à-dire infra- versus supra-rénale.

Pour des raisons mécaniques, les anévrismes de l'aorte abdominale tendent à augmenter de taille au cours des années. L'ordre de grandeur de la croissance est de 0.5 cm par année. Au-dessus de 6 cm, la probabilité que l'anévrisme se rompe dans les 2 ans est de 75%. Douleur et état de choc sont des indicateurs d'une rupture. Dès lors, l'indication opératoire devient évidente lorsque le diamètre de l'anévrisme atteint 5 cm.

Les anévrismes de l'aorte abdominale de petite taille sont souvent asymptomatiques. Ils peuvent se manifester comme une masse pulsatile lors de la palpation abdominale. Bien souvent, ils sont découverts lors d'un examen échographique ou tomodensitométrique (scanner à rayons X). Rarement, un anévrisme abdominal peut être décelé par des phénomènes inflammatoires provoquant une obstruction des uretères ou comme source d'embolies artérielles. Une insuffisance rénale est parfois révélatrice d'un anévridme de l'aorte suite à une sténose des artères rénales.

La radiographie standard (abdomen sans préparation) ne révèle la présence d'un anévrisme de l'aorte abdominale que si les parois de cet anévrisme sont calcifiées.

Les dimensions d'un anévrisme de l'aorte abdominale sont parfaitement appréciées en échographie. La présence d'un thrombus pariétal est correctement identifiée. Par contre, la localisation de l'anévrisme par rapport à l'artère rénale peut être difficile. L'échographie est une bonne technique de dépistage.

L’IRM et le scanner (CT-angiographie) sont les techniques de choix pour réaliser un bilan préopératoire et donnent des images similaires à celle de l’artériographie.

Cas illustratif

Renseignements cliniques:

Suivi d'un anévrisme fusiforme de l'aorte abdominale.

Examen radiologique présenté

Scanner abdominal.

Résultats du scanner

Le scanner montre une dilatation de l'aorte abdominale prenant naissance en-dessous des artères rénales et qui s'étend jusqu'à la bifurcation iliaque. Les reconstructions sagittales montrent que cette dilatation est de type fusiforme. Le diamètre maximal de l'aorte est de 5.5cm.

Pour visualiser les images de grandes tailles, cliquer sur la vignette ci-dessous.

  • Anévrisme aorte abdominale. Image 0.
  • Anévrisme aorte abdominale. Image 1
    Image 1. Scanner abdominal, coupe axiale après injection i.v. de contraste. 1, Vésicule biliaire. 2, Foie. 3, Rein droit. 4, Aorte (avec le départ des deux artères rénales). 5, Rate.
  • Anévrisme aorte abdominale. Image 2
    Image 2. Scanner abdominal, coupe axiale après injection i.v. de contraste. 1, Calcul vésiculaire. 2, Foie. 3, Rein droit. 4, Rein gauche. 5, Rate. 6, Aorte abdominale.
  • Anévrisme aorte abdominale. Image 3
    Image 3. Scanner abdominal, coupe axiale après injection i.v. de contraste. 1, Début de l'anévrisme de l'aorte abdominale. 2, Vésicule biliaire. 3, Foie. 4, Rein droit. 5, Corps vertébral. 6, Rein gauche.
  • Anévrisme aorte abdominale. Image 4
    Image 4. Scanner abdominal, coupe axiale après injection i.v. de contraste. 1, Anévrisme de l'aorte abdominale (5.5cm de diamètre). 2, Foie. 3, Rein droit. 4, Corps vertébral. 5, Rein gauche.
  • Anévrisme aorte abdominale. Image 5
    Image 5. Scanner abdominal, coupe axiale après injection i.v. de contraste. 1, Produit de contraste circulant à l'intérieur de l'anévrisme de l'aorte abdominale (5.5cm de diamètre) 2, Thrombus pariétal de l'anévrisme 3, Foie. 4, Rein gauche.
  • Anévrisme aorte abdominale. Image 6
    Image 6. Scanner abdominal, coupe axiale après injection i.v. de contraste. 1, Produit de contraste circulant à l'intérieur de l'anévrisme de l'aorte abdominale 2, Thrombus pariétal de l'anévrisme 3, Aile iliaque. 4, Corps vertébral.
  • Anévrisme aorte abdominale. Image 7
    Image 7. Scanner abdominal, reconstruction coronale/MIP (après injection i.v. de contraste). 1, Foie. 2, Anévrisme fusiforme de l'aorte abdominale (5.5cm de diamètre) 3, Aile iliaque. 4, Artère fémorale (fortement calcifiée). 5, Artère iliaque commune. Flèche, Calcifications de la paroi aortique.
  • Anévrisme aorte abdominale. Image 8
    Image 8 de 8. Scanner abdominal, reconstruction sagittale/MIP (après injection i.v. de contraste). 1, Anévrisme fusiforme de l'aorte abdominale (5.5cm de diamètre) 2, aorte de calibre normal. 3, Rachis. Flèche, Calcifications de la paroi aortique.