Pneumomédiastin après traitement dentaire

Pneumomédiastin d'origine intra-thoracique

Le pneumomédiastin (encore appelé emphysème médiastinal) est défini par la présence d'air libre (ou de gaz) dans les structures médiastinales. Cet air est le plus souvent consécutif à une surpression intra-alvéolaire ou/et à une pathologie pulmonaire sous-jacente (maladie pulmonaire obstructive par exemple). Un pneumomédiastin peut résulter aussi d'une rupture de voies aériennes ou de l'oesophage.

L'emphysème sous-cutané se définit par la présence d'air dans les tissus sous-cutanés. L'emphysème sous-cutané provoque une tuméfaction indolore des tissus sous-cutanés. La palpation donne une sensation de « crépitation neigeuse comme lorsqu'on marche sur de la neige ». Un emphysème sous-cutané localisé est très souvent visible autour de l'insertion des cathéters de drainage thoracique. Une accumulation d'air sous-cutanée, un peu plus généralisé, résulte le plus souvent d'une diffusion de l'air le long des plans tissulaires depuis les régions profondes, suite à un pneumothorax par exemple.

Pneumomédiastin d'origine extra-thoracique

Un pneumomédiastin peut résulter d'un traumatisme maxillo-facial, d'une trachéostomie, d'une intervention chirurgicale ORL, d'une infection oto-rhino-laryngologique (ORL) ou d'un traitement dentaire. Un pneumomédiastin peut être aussi consécutive à une perforation digestive intra abdominale.

Pneumomédiastin après traitement dentaire: mécanisme

Des turbines ou des dispositifs à émission d'air sous pression sont souvent utilisés lors de soins dentaires. De l’air est insufflé sous pression dans le tissu conjonctif autour des dents traités et peut provoquer l'apparition d'un emphysème sous-cutané au niveau du visage. Parfois, cet air peut se propager dans les espaces plus profonds du visage (espace para- rétro-pharyngée), puis s'étendre dans la région cervicale caudale. De là, l'air peut même gagner le médiastin. Le pneumomédiastin est surtout problématique lorsqu'il existe une infection associée (inoculation de germes lors de la procédure).

Cas illustratif

Renseignements cliniques
Cette patiente de 30 ans consulte le service des urgences en raison « d'une enflure de tout son visage » associée à un changement de la tonalité de la voix. Elle ne se plaint pas de difficultés respiratoires et n'a pas de fièvre. Durant la soirée, la patiente a subi une extraction d'une molaire à droite et elle s'inquiète d'une allergie à l'anesthésique reçu. La patiente n'a pas d'antécédent chirurgical ou médical.

L'examen clinique montre un emphysème sous cutanée siégeant au niveau de la face, du cou et de la partie supérieure du thorax. La patiente n'est pas dyspnéique et l'auscultation cardiopulmonaire est sans particularité. Au laboratoire, il existe de discrets signes infectieux (nombre de globules blancs dans le sang, peu augment).

La radiographie thoracique montre une hyperclarté linéaire parcervical droit témoignant d'un emphysème sous-cutané et d'un pneumomédiastin. Le scanner cervicothoracique montre des hyperclartés linéaires ou punctiformes dans la région paramandib ulaire droite, et médiastinal correspondant à une infiltration gazeuse. Ces signes radiologiques témoignent d'un emphysème sous-cutané facial droit et cervical associé à un pneumoédiastin.

L'emphysème sous-cutané et le pneumomédiastin doivent être considérés comme des complications du traitement dentaire. La patiente a été hospitalisée et une antibiothérapie i.v. a été instituée. L’évolution a été rapidement favorable.

Pour visualiser la galerie d'images, cliquer sur la vignette ci-dessous.

  • Pneumomédiastin dentaire
  • Pneumomédiastin d'origine dentaire. Image 1.
    Pneumomédiastin d'origine dentaire. Image 1. Radiographie du thorax de face. 1, Poumon droit. 2, Coeur. 3, Poumon gauche. Flèche, Hyperclarté linéaire ou punctiforme.
  • Pneumomédiastin d'origine dentaire. Image 2.
    Pneumomédiastin d'origine dentaire. Image 2. agrandissement de la radiographie précédente. Flèche, Hyperclarté linéaire ou punctiforme.
  • Pneumomédiastin d'origine dentaire. Image 3.
    Pneumomédiastin d'origine dentaire. Image 3. Scanner cervico-thoracique. 1, Masse latérale de C1. 2, Processus odontoïde. 3, Branche montante de la mandibule gauche. 4, Sinus maxillaire gauche. Flèche, Hyperclarté linéaire ou punctiforme.
  • Pneumomédiastin d'origine dentaire. Image 4.
    Pneumomédiastin d'origine dentaire. Image 4. Scanner cervico-thoracique. 1, Vertèbre C2. 2, Mandibule. 3, Maxillaire supérieur. Flèche, Hyperclarté linéaire ou punctiforme.
  • Pneumomédiastin d'origine dentaire. Image 5.
    Pneumomédiastin d'origine dentaire. Image 5. Scanner cervico-thoracique. 1, Canal rachidien. 2, Pharynx. 3, Mandibule. Flèche, Hyperclarté linéaire ou punctiforme.
  • Pneumomédiastin d'origine dentaire. Image 6.
    Pneumomédiastin d'origine dentaire. Image 6. Scanner cervico-thoracique. 1, Corps vertébral. 2, Pharynx. 3, Mandibule. Flèche, Hyperclarté linéaire ou punctiforme.
  • Pneumomédiastin d'origine dentaire. Image 7.
    Pneumomédiastin d'origine dentaire. Image 7. Scanner cervico-thoracique. 1, Canal rachidien. 2, Larynx. 3, Mandibule. Flèche, Hyperclarté linéaire ou punctiforme.
  • Pneumomédiastin d'origine dentaire. Image 8.
    Pneumomédiastin d'origine dentaire. Image 8. Scanner cervico-thoracique. 1, Apex pulmonaire droit. 2, Trachée. 3, Apex pulmonaire gauche. Flèche, Hyperclarté linéaire ou punctiforme.
  • Pneumomédiastin d'origine dentaire. Image 9.
    Pneumomédiastin d'origine dentaire. Image 9. Scanner cervico-thoracique. 1, Poumon droit. 2, Trachée. 3, Sternum. 4, Poumon gauche. Flèche, Hyperclarté linéaire ou punctiforme.
  • Pneumomédiastin d'origine dentaire. Image 10.
    Pneumomédiastin d'origine dentaire. Image 10. Scanner cervico-thoracique. 1, Poumon droit. 2, Trachée. 3, Poumon gauche. Flèche, Hyperclarté linéaire ou punctiforme.
  • Pneumomédiastin d'origine dentaire. Image 11.
    Pneumomédiastin d'origine dentaire. Image 11 de 11. 1, Poumon droit. 2, Trachée. 3, Veine cave supérieure. 4, Crosse de l'aorte. 5, Poumon gauche. Flèche, Hyperclarté linéaire ou punctiforme.