Epanchement pleural gauche (radiographie)

La présence de liquide dans la cavité pleurale, en quantité abondante, est appelée épanchement pleural. En position debout (gravité oblige), ce liquide s'accumule entre les coupoles diaphragmatiques et la surface inférieure du poumon. Lorsque la quantité de liquide est suffisamment importante, ce liquide s'intercale latéralement entre le poumon et la paroi thoracique et remonte vers l'aisselle. Dans la littérature anglo-saxonne, on parle d'image en ménisque. Dans la littérature francophone, on parle de la courbe de Damoiseau.

Les épanchements pleuraux peuvent être unilatéraux ou bilatéraux.

La radiographie du thorax de face, debout, ne permet de détecter que des épanchements pleuraux de plus de 250ml.

Quelques causes d'épanchement pleural gauche

• Néoplasie
• Foyer infectieux
• Embolie pulmonaire
• Trauma
• Maladie du collagène
• Pathologies abdominales (pancréatite par exemple)
• Chylothorax
• Dissection de l'aorte /rupture de l'aorte.

Illustrations

Renseignements cliniques : Douleur thoracique gauche.

Résultats : la radiographie du thorax montre des séquelles de sternotomie et la présence d'un anneau mitral. L'hémidiaphragme gauche n'est plus visible. Sa silhouette est effacée par un épanchement pleural gauche.

Pour visualiser l'image de plus grande taille, cliquer sur la vignette ci-dessous.

  • Epanchement pleural gauche (radiographie). Image 0