Mammographie en situation de handicap

Il n'existe pas de réelle contre-indication pour réaliser une mammographie. Seul, un minimum de collaboration de la part de la patiente est nécessaire pour obtenir des clichés interprétables: il ne doit pas y avoir de mouvement durant la prise des clichés. Sinon les clichés sont flous!

Les patientes à mobilité réduite peuvent bénéficier d'une mammographie. Celle-ci peut être réalisée chez des patientes en fauteuil roulant manuel ou électrique dans la grande majorité des cas. Si la conception du fauteuil roulant est inadaptée au mammographe, l'utilisation d'un fauteuil médicalisé est impératif et nécessite un déplacement de la patiente d'un fauteuil à l'autre.
Chez une patiente à mobilité réduite et en position assise, la réalisation des clichés obliques est toujours un peu plus délicate que les clichés de face et demande une certaine habileté de la part des techniciens en radiologie.
Dans ce type de situation, en raison des manœuvres supplémentaires, l'examen mammographique dure un peu plus longtemps . Par égard aux autres patients (ponctualité des rendez-vous), il paraît judicieux d'avertir les radiologues de la présence du handicap lors de la prise de rendez-vous.

Pour mettre les points sur les i, la mobilité réduite pas plus que l'âge avancé ne sont des conditions qui s'opposent à la réalisation d'une mammographie.

Cas illustratif

Problématique

Palpation d'une masse dans le sein droit d'une patiente de 92 ans, à mobilité réduite (la patiente est en chaise roulante).

Anamnèse:

Pas d'antécédent familial ou personnel significatif.

Procédure et déroulement des investigations

Indication évidente à une mammographie.
Réalisation des clichés en chaise roulante.
Les artéfacts de mouvement et les problèmes de positionnement sont bien visibles sur les clichés présentés ci-dessous (Images 1 et 2). Néanmoins, l'examen mammographique est tout à fait diagnostic.

Deux incidences sont réalisés pour chaque sein: cc (incidence cranio-caudale) et mlo (oblique). L'image 1 (incidence cranio-caudale) montre que la masse suspecte est située dans la région interne du sein droit. L'image 2 (oblique) montre que la masse suspecte est située dans la région inférieure du sein droit. Ces deux clichés permettent de mieux localiser la masse suspecte: elle se trouve dans le quadrant inféro-interne du sein droit.

Chez les patientes âgées, le diagnostic ne pose généralement pas de problème car les seins sont de densité I (densité graisseuse) et la masse cancéreuse, dense, devient bien visible sur ce fond graisseux, presque radiotransparent. Les images 1 et 2 ci-dessous illustrent cette observation.

Pour le cas présenté ici, l'aspect de la masse est fortement évocateur d'une lésion maligne et l'examen mammographique est classé ACR5.

Le traitement d'une telle tumeur exige la connaissance des caractéristiques de la tumeur. Tous ces renseignements ne peuvent être donnés que par un examen des cellules tumorales et un prélèvement des cellules (microbiopsie) de la masse doit être organisée.

La masse est bien visible sous échographie. Dés lors, la masse du sein droit sera biopsiée sous échographie.

Note
Les images 1 et 2 sont sans annotation afin de vous permettre de rechercher la(les) lésion(s) vous-même.

Cliquer sur la vignette ci-dessous pour accéder aux images de grandes tailles. Lorsque vous vous trouvez dans la galerie d'images, utiliser les fléches de votre clavier ou des bords latéraux des images pour faire défiler les illustrations.

mammographie handicap

Diagnostic:

Carcinome canalaire invasif du sein droit.