Adénome de l'hypophyse (Macroadénome): aspect à l'IRM.

Renseignements cliniques: Patient envoyé par son ophtalmologue pour anomalie du champ visuel (quadranopsie bitemporale).

Pour visualiser les images de plus grandes tailles, cliquer sur la vignette ci-dessous.

Adénome de l'hypophyse: Image 0.
  • Adénome de l'hypophyse. Image 1.
    IRM du cerveau. Coupe axiale. Pondération T1. Image 1 1, Nerf optique (cavité orbitaire droite). 2, Gyrus rectus (lobe frontal gauche). 3, Lobe temporal (gauche). 4, Vermis (cervelet). Flèche, Macroadénome de l'hypophye.
  • Adénome de l'hypophyse. Image 2.
    IRM du cerveau. Coupe coronale. Pondération T2. Image 2 1, lobe temporal droit. 2, Ventricule latéral droit. 3, Artère carotide interne gauche. 4, Sinus sphènoïdal. Flèche, Macroadénome de l'hypophye.
  • Adénome de l'hypophyse. Image 3.
    IRM du cerveau. Coupe sagittale. Pondération T2. Image 3 1, Sinus sphènoïdal. 2, Pôle frontal 3, Système ventriculaire. 4, Cervelet. Flèche, Macroadénome de l'hypophye.
  • Adénome de l'hypophyse. Image 4.
    IRM du cerveau. Coupe axiale. Pondération T1, après injection iv. de gadolinium. Image 4 1, Sinus frontal. 2, Cavité orbitaire gauche. 3, Lobe temporal gauche. 4, Mésencéphale. 5, Vermis (cervelet). Flèche, Macroadénome de l'hypophye.
  • Adénome de l'hypophyse. Image 5.
    IRM du cerveau. Coupe coronale. Pondération T1, après injection iv. de gadolinium. Image 5 1, lobe temporal droit. 2, Ventricule latéral droit. 3, Scissure interhémisphérique. 4, Artère carotide interne gauche. Flèche, Macroadénome de l'hypophye.
  • Adénome de l'hypophyse. Image 6.
    IRM du cerveau. Coupe sagittale. Pondération T1, après injection iv. de gadolinium. Image 6 de 6. 1, sinus sphénoïdal. 2, Pôle frontal. 3, Corps calleux. 4, IVéme ventricule. 5, Cervelet. 6, Pons. Flèche, Macroadénome de l'hypophye.

L'hypophyse est une glande qui sécrète de multiples hormones. Elle se trouve dans une loge limitée inférieurement par le toit du sinus sphénoïdal, supérieurement par une membrane (dure-mère appelée diaphragme sellaire) ayant un orifice permettant le passage de la tige pituitaire. Les voies optiques (et des nerfs à destination des muscles oculaires) passent au-dessus et à proximité du diaphragme sellaire de sorte qu'une masse hypophysaire peut provoquer une symptomatologie visuelle.

Chez ce patient, l'imagerie par résonance magnétique (IRM) du cerveau montre un agrandissement de la selle turcique par une masse. Cette masse a une extension suprasellaire et comprime les voies optiques (chiasma). Cette image est caractéristique d'une masse dont l'origine est hypophysaire: elle ressemble à un "chiffre 8" ou à un "bonhomme de neige". C'est le diaphragme sellaire qui provoque la formation de l'indentation dans l'effet de masse.

L'adénome de l'hypophyse est une tumeur très rarement maligne. Un microadénome est une tumeur de moins de 10mm. Un macroadénome a une taille supérieure à 10mmm.

Une grande majorité des adénomes de l'hypophyse sécrète des hormones et la symptomatologie est fonction du type d'hormone sécrétée (voir table ci-dessous). Lorsque l'adénome est silencieux, c'est-à-dire qu'il ne sécrète pas d'hormone, la tumeur peut atteindre une taille importante et n'être révélée, par exemple, que par une diminution du champ visuel.

Hormone Symptomatologie
Prolactine c/o Femme: aménorrhée, galactorrhée, infertilité.
c/o Homme: impuissance et perte de la libido.
Hormone de croissance Acromégalie c/o l'adulte; gigantisme c/o l'enfant.
adrenocorticotropine (ACTH). Syndrome de Cushing; Syndrome de Nelson.

Syndrome de Cushing: L'hypersécrétion de l'hormone ACTH peut entraîner une faiblesse, une augmentation de poids, une répartition tronculaire de la graisse, une fragilité de la peau, un faciès pléthorique ainsi qu'une hypertension artérielle.
Syndrome de Nelson: se caractérise surtout par une hyperpigmentation de la peau.