Oligodendrogliome

L'oligodendrogliome est une tumeur du système nerveux central. Elle se révèle souvent par une crise d'épilepsie. C'est une tumeur ayant une prédilection pour les hommes de 40-50 ans. Le lobe frontal est le plus souvent atteint et la tumeur est habituellement localisée dans la matière blanche souscortical et le cortex. Dans plus de 70% des cas, des calcifications sont visibles au scanner. La prise de contraste peut être minime ou absente. Le diagnostic définitif se fait par l'examen microscopique des cellules tumorales car d'autres tumeurs peuvent avoir la même apparence radiologique. Un pourcentage non négligeable des " oligodendrogliomes " peuvent contenir d'autres lignées gliales.

Cas illustratif

Renseignements cliniques: Homme de 50 ans. Suivi d'un oligodendrogliome s'étant manifesté par une crise d'épilepsie.
Examens radiologiques présentés: Scanner et imagerie par résonance magnétique (IRM) du cerveau à disposition. Le scanner cérébral cérébral est antérieur de quelques mois à l'IRM cérébral.

Cliquer sur la vignette ci-dessous pour accéder aux images de grandes tailles.

  • Oligodendrogliome. Image 1.
    Oligodendrogliome. Image 1. Scanner cérébral, après injection i.v. de contraste. Entre les foyers de calcifications frontales droits et gauche, le tissu est isodense/hypodense au parenchyme cérébral et des calcifications sont visibles. La distorsion architecturale confirme l'atteinte tumorale du corps calleux et des lobes frontaux.1, Système ventriculaire. 2, Pôle occipital. Flèche, Calcification.
  • Oligodendrogliome. Image 2.
    Oligodendrogliome. Image 2. Scanner cérébral, après injection i.v. de contraste. Ce scanner cérébral cérébral est antérieur de quelques mois à l'IRM cérébral montrée prochainement. 1, Calcification tumorales frontales droites. 2, Calcification tumorales frontales gauches. 3, Système ventriculaire. 4, zone hypodense: tumeur? oedème périlésionnel?.
  • Oligodendrogliome. Image 3.
    Oligodendrogliome. Image 3. Scanner cérébral, après injection i.v. de contraste. Reconstruction coronale. Cet aspect confirme l'infiltration des lobes frontaux et du corps calleux. 1, Sinus sagittal supérieur. 2, Faux du cerveau. 3, Lobe temporal droit. 4, Sinus sphènoïdal. Flèche, Calcifications tumorales.
  • Oligodendrogliome. Image 4.
    Oligodendrogliome. Image 4. Scanner cérébral, après injection i.v. de contraste. Reconstruction coronale. 1, Faux du cerveau. 2, Système ventriculaire. 3, Insula. Flèche, Calcifications tumorales. La zone hypodense représente vraisemblablement à la fois du tissu tumoral et de l'oedème.
  • Oligodendrogliome. Image 5.
    Oligodendrogliome. Image 5. IRM du cerveau, coupe axiale T1. 1, Pôle frontal. 2, Ventricule latéral. Flèche, Masse hétérogène infiltrant la partie antérieure des deux lobes frontaux et le corps calleux.
  • Oligodendrogliome. Image 6.
    Oligodendrogliome. Image 6. IRM du cerveau, coupe coronale T2. 1, Lobe temporal droit. 2, Ventricule latéral. Flèche, Masse hétérogène infiltrant la partie antérieure des deux lobes frontaux et le corps calleux. Il existe des changements kystiques dans la tumeur et un effet de masse sur le système ventriculaire.
  • Oligodendrogliome. Image 7.
    Oligodendrogliome. Image 7. IRM du cerveau, coupe axiale Gradient Echo. Les calcifications sont très difficiles à mettre en évidence en IRM et il faut employer des séquences spéciales, comme la séquence T2*. Flèche, Les foyers " fortement hypointenses " représentent des calcifications du lobe frontal gauche.
  • Oligodendrogliome. Image 8.
    Oligodendrogliome. Image 8. IRM du cerveau, coupe sagittale FLAIR. 1, Système ventriculaire. 2, Cervelet. Flèche, Masse hétérogène infiltrant la matière blanche du lobe frontal et le genou du corps calleux.
  • Oligodendrogliome. Image 9.
    Oligodendrogliome. Image 9. IRM du cerveau, coupe axiale T1 après contraste. 1, Pôle frontal. 2, Système ventriculaire. 3, Insula. Flèche, Masse hétérogène infiltrant la matière blanche du lobe frontal et le genou du corps calleux.
  • Oligodendrogliome. Image 10.
    Oligodendrogliome. Image 10. IRM du cerveau, coupe coronale T1 après contraste. 1, Faux du cerveau. 2, Système ventriculaire. 3, Lobe temporale gauche. Flèche, Masse hétérogène infiltrant la matière blanche du lobe frontal et le genou du corps calleux.
  • Oligodendrogliome. Image 11.
    Oligodendrogliome. Image 11 de 11. IRM du cerveau, coupe sagittale T1 après contraste. 1, Système ventriculaire. 2, Pôle occipital. 3, Cervelet. Flèche, Masse hétérogène infiltrant la matière blanche du lobe frontal et le genou du corps calleux.

Menu Cerveau et moelle épinière

MENU