Lipome intradural cervical

Jeune homme: longue histoire de troubles neurologiques ( douleurs, diminution de la force aux membres inférieurs, troubles de la miction) avec péjoration rapide récente. Le patient a déjà eu de multiples examens radiologiques. Il vient cette fois-ci pour une IRM du rachis cervical.

Coupe sagittale. Pondération T1. 1, Cervelet. 2, Trachée. 3, Corps vertébral de C4. 4, Moelle épinière. (flèche) Lésion.

Lipome intradural cervical. IRM. Image 1
  • Coupe sagittale. Pondération T1. 1, Cervelet. 2, Trachée. 3, Corps vertébral de C4. 4, Moelle épinière. (flèche) Lésion.

  • Coupe sagittale. Pondération T2. 1, Cervelet. 2, Corps vertébral de TH1. 3, Moelle épinière. (flèche) Lésion.

  • Coupe sagittale. Pondération T2 avec saturation de graisse. 1, Trachée. 2, Corps vertébral de TH1. 3, Canal rachidien. (flèche) Lésion.

  • Coupe axiale. Pondération T1. (1) Corps vertébral. (flèche) Lésion.

  • Coupe axiale. Pondération T2 avec saturation de graisse. (1) Artère carotide commune. (2) Liquide céphalorachidien. (3) Moelle épiniére. (flèche) Lésion.

L'anatomie du rachis cervical est normale. Il existe un effet de masse bien délimité, de forme oblongue, localisé à l'intérieur du canal rachidien. Cette effet de masse est hyperintense en T2 et T1. Sur la séquence suppression du signal de la graisse, le processus lésionnel est hypointense. La lésion est composée essentiellement de graisse: c'est un lipome. Les coupes axiales indiquent que le lipome est intramédullaire (couronne de liquide céphalorachidien tout autour de la moelle en axiale T2 FATSAT). On est en présence d'un lipome intradural cervical.