Schwannome (Neurilemmome) périphérique

L’apparition isolée de schwannome (neurilemome) affectant le nerf péroné est bien décrit dans la littérature médicale. Les schwannomes sont rencontrés le plus souvent chez les patients âgés de 20 à 40 ans. Ce type de lésion est généralement unique. C’est une tumeur de croissance lente et, généralement, sa taille est inférieure à 5cm. La tumeur peut se manifester par un effet de masse, des douleurs, voire une symptomatologie neurologique.

Le traitement est chirurgical. La récidive ou la transformation maligne sont rares.

En échographie, les schwannomes (neurilemomes) apparaissent comme des effets de masse hypoéchogènes.

En IRM, en pondération T1, les schwannomes sont hypo- voir iso-intenses par rapport aux muscles. En T2, ils sont généralement homogènes et hyperintenses. Toutefois, un certain nombre de schwannomes font exceptions et présentent un aspect en cible (diagnostic différentiel : neurofibromes). Les schwannomes se rehaussent après injection intra veineuse de chélates de gadolinium. Là encore, la littérature médicale signale quelques exceptions!

Cas illustratif

Renseignements cliniques: Homme de 25 ans, ressent d'importantes douleurs dans une jambe lors de son activité sportive favorite, la plongée. Il «sent» une masse à l'intérieur de cette jambe.

Examens radiologiques: L'échographie (non montré ici) confirme la présence d'une masse. Ad IRM

  • schwannome-1_fs
    IRM de la jambe, coupe coronale, STIR. Flèche, Schwannome.
  • schwannome-2_fs
    IRM de la jambe, coupe coronale, pondération T1. Flèche, Schwannome.
  • schwannome-3_fs
    IRM de la jambe, coupe axiale, pondération T2. 1, Tibia. 2, Fibula (péroné). Flèche, Schwannome.
  • schwannome-4_fs
    IRM de la jambe, coupe axiale, T1FATSAT après gadolinium. 1, Tibia. 2, Fibula (péroné). Flèche, Schwannome.
  • schwannome-5_fs
    IRM de la jambe, coupe coronale, T1FATSAT après gadolinium. Flèche, Schwannome.
  • schwannome-6_fs
    IRM de la jambe, coupe sagittale, T1FATSAT après gadolinium. 1, Tibia. Flèche, Schwannome.

Diagnostic final (anatomopathologique):
Schwannome (Neurilemmome) du nerf tibial.

Bibliographie

• Banks KP. The target sign: extremity. Radiology. 2005 Mar;234(3):899-900.
• Jee WH, Oh SN, McCauley T, Ryu KN, Suh JS, Lee JH, Park JM, Chun KA, Sung MS, Kim K, Lee YS, Kang YK, Ok IY, Kim JM. Extraaxial neurofibromas versus neurilemmomas: discrimination with MRI. AJR Am J Roentgenol. 2004 Sep;183(3):629-33.
• Beaman FD, Kransdorf MJ, Menke DM. Schwannoma: radiologic-pathologic correlation. Radiographics. 2004 Sep-Oct;24(5):1477-81.
• Lee JA, Boles CA. Peripheral schwannoma lacking enhancement on MRI. AJR Am J Roentgenol. 2004 Feb;182(2):534-5.
• Hrehorovich PA, Franke HR, Maximin S, Caracta P. Malignant peripheral nerve sheath tumor. Radiographics. 2003 May-Jun;23(3):790-4.
• Lin J, Martel W. Cross-sectional imaging of peripheral nerve sheath tumors: characteristic signs on CT, MR imaging, and sonography. AJR Am J Roentgenol. 2001 Jan;176(1):75-82.
• Murphey MD, Smith WS, Smith SE, Kransdorf MJ, Temple HT.From the archives of the AFIP. Imaging of musculoskeletal neurogenic tumors: radiologic-pathologic correlation. Radiographics. 1999 Sep-Oct;19(5):1253-80.
• Suh JS, Abenoza P, Galloway HR, Everson LI, Griffiths HJ. Peripheral (extracranial) nerve tumors: correlation of MR imaging and histologic findings. Radiology. 1992 May;183(2):341-6.


Menu Cerveau et moelle épinière

MENU