Diagnostic radiologique des tumeurs cérébrales

Les techniques radiologiques à disposition

Les examens radiologiques ont pour but de mettre en évidence les lésions cérébrales et de les caractériser. Sans discussion possible, l'IRM est la technique radiologique de choix.
Note:
De par sa disponibilité et sa facilité d'utilisation, le scanner est encore une technique largement employée dans le repérage des lésions cérébrales à fins de biopsie (biopsie stéréotaxique).

La suprématie de l'IRM dans le diagnostic radiologique des lésions cérébrales

Deux pathologies peuvent parfois avoir la même apparence radiologique. Avec le scanner (ou même avec des séquences IRM classiques), on peut rencontrer des situations où il existe un problème diagnostique entre un abcès et une tumeur. Les séquences de diffusion avec cartographie ADC (ADC=coefficient de diffusion) permettent de résoudre ces difficultés.

La croissance d'une tumeur comme l'astrocytome s'accompagne du développement de vaisseaux anormaux et ces néovaisseaux sont détectés par les séquences de perfusion.
Ces séquences de perfusion peuvent être utiles pour:
• fournir une information pronostique (« grading radiologique de la tumeur »)
• localiser les zones intéressantes à biopsier
• résoudre les problèmes diagnostiques de type «récidive tumorale versus séquelles post-thérapeutiques»
• montrer la transformation d'une néoplasie en grade plus élevée.

La spectroscopie par IRM permet de déterminer la présence de métabolites comme la choline, la créatine, le myo-inositol, le N-acétylaspartate. Le rapport relatif de ces composants peut apporter des arguments lorsque l'on considère les diagnostics d'astrocytomes (bas grades, anaplasiques), de glioblastomes, gliomatoses cérébrales (Gliomatosis cerebri), etc.

Diagnostique des tumeurs cérébrales

Le diagnostique radiologique (tomodensitométrie, séquence IRM classique) repose sur des critères comme:
• la localisation de lésion (intra- ou extra-axiale; sus-ou sous-tentorielle; cortex, jonction, substance blanche, noyaux gris)
• l'aspect de ses lésions (signal IRM, « lésion kystique » versus solide, présence de calcifications, œdème, etc.)
• la prise de contraste
• le nombre de lésions.

En fonction des observations effectuées, de l'âge du patient et des informations cliniques données par le médecin référent, une conclusion est émise par le radiologue. Cet avis est basé sur des statistiques, c'est-à-dire sur la fréquence d'apparition des caractéristiques observées selon les pathologies (voir tableaux ci-dessous).

L'adjonction de séquences de perfusion permet d'affiner le diagnostic par une meilleure caractérisation de la tumeur et par la réalisation d'un grading radiologique.

Le diagnostic et le grading radiologique des tumeurs cérébrales ne reposent pas sur l'identification directe des cellules tumorales et de leurs caractéristiques. Il ne constitue pas un diagnostic définitif, et, l'hypothèse radiologique est généralement confirmée par une biopsie de la lésion ou des examens paracliniques.

Quelques statistiques sur les tumeurs

Répartition des tumeurs selon l'âge et l'étage

âge Etage
0-2 sus-tentoriel
2-12 sous-tentoriel
+12 sus-tentoriel
adulte sus-tentoriel

Les tumeurs les plus fréquentes chez les enfants de moins de 2 ans

• Astrocytome
• Papillome plexus chroïde
• Tératome
• Tumeurs embryonnaires.

Les tumeurs les plus fréquentes chez les enfants

Localisation Type de tumeur
Hémisphères cérébraux Astrocytome, épendymome
Méninges Leucémie, métastase
Région sellaire Craniopharyngiome
Région pinéale Dysgerminome
Système ventriculaire Ependymome
Cervelet Astrocytome
Ligne médiane cervelet Medulloblastome, Ependymome, Astrocytome
Tronc cérébral Astrocytome

Les tumeurs les plus fréquentes chez les adultes

Localisation Type de tumeur
Hémisphères cérébraux Gliome, Métastases
Méninges Méningiome, métastase
Région sellaire Adénome hypophysaire, méningiome, craniopharyngiome
Région pinéale Métastase
Système ventriculaire Méningiome
Cervelet Métastase
Tronc cérébral Métastase
Angle ponto-cérébelleux Neurinome, méningiome

Tumeurs ayant fréquemment une apparence kystique

Type de tumeur Note
Craniopharyngiome Nodule
Ependymome supratentoriel et rachidien
Gangliogliome nodule
Glioblastome  
Hémangioblastome nodule
Astrocytome pilocytique nodule
xanthoastrocytome pléomorphe  

Les tumeurs intracrâniennes qui présententent souvent des calcifications

• Méningiome
• Craniopharyngiome
• Oligodendrogliome
• Astrocytome
• Ependymome
• Papillome du plexus choroïdien
• Ganglioneurome
• Dysgerminome
• Chordome
• Les tumeurs après irradiation.

Origine les plus fréquentes des métastases cérébrales

• Carcinome du poumon
• Carcinome du sein
• Mélanome
• Carcinome rénal
• Carcinome de la thyroïde
• Choriocarcinome

Bibliographie

sur l'imagerie de perfusion, la spectroscopie,..

• Pope WB, Kim HJ, Huo J, Alger J, Brown MS, Gjertson D, Sai V, Young JR, Tekchandani L, Cloughesy T, Mischel PS, Lai A, Nghiemphu P, Rahmanuddin S, Goldin J. Recurrent glioblastoma multiforme: ADC histogram analysis predicts response to bevacizumab treatment. Radiology. 2009 Jul;252(1):182-9.
• Smith EA, Carlos RC, Junck LR, Tsien CI, Elias A, Sundgren PC. Developing a clinical decision model: MR spectroscopy to differentiate between recurrent tumor and radiation change in patients with new contrast-enhancing lesions. AJR Am J Roentgenol. 2009 Feb;192(2):W45-52. Comment in: AJR Am J Roentgenol. 2009 Dec;193(6):W569-70.
• Paulson ES, Schmainda KM.Comparison of dynamic susceptibility-weighted contrast-enhanced MR methods: recommendations for measuring relative cerebral blood volume in brain tumors. Radiology. 2008 Nov;249(2):601-13. Epub 2008 Sep 9.Comment in: Radiology. 2008 Nov;249(2):416-7.
• Al-Okaili RN, Krejza J, Woo JH, Wolf RL, O'Rourke DM, Judy KD, Poptani H, Melhem ER. Intraaxial brain masses: MR imaging-based diagnostic strategy-initial experience.Radiology. 2007 May;243(2):539-50.
• Al-Okaili RN, Krejza J, Wang S, Woo JH, Melhem ER. Advanced MR imaging techniques in the diagnosis of intraaxial brain tumors in adults. Radiographics. 2006 Oct;26 Suppl 1:S173-89.
• Provenzale JM, Mukundan S, Barboriak DP. Diffusion-weighted and perfusion MR imaging for brain tumor characterization and assessment of treatment response. Radiology. 2006 Jun;239(3):632-49.
• Cha S. Update on brain tumor imaging: from anatomy to physiology. AJNR Am J Neuroradiol. 2006 Mar;27(3):475-87.
• Law M, Oh S, Babb JS, Wang E, Inglese M, Zagzag D, Knopp EA, Johnson G. Low-grade gliomas: dynamic susceptibility-weighted contrast-enhanced perfusion MR imaging--prediction of patient clinical response. Radiology. 2006 Feb;238(2):658-67. Epub 2006 Jan 5. Comment in: Radiology. 2008 Mar;246(3):989.
• Schmainda KM, Rand SD, Joseph AM, Lund R, Ward BD, Pathak AP, Ulmer JL, Badruddoja MA, Krouwer HG.Characterization of a first-pass gradient-echo spin-echo method to predict brain tumor grade and angiogenesis. AJNR Am J Neuroradiol. 2004 Oct;25(9):1524-32. Erratum in: AJNR Am J Neuroradiol. 2005 Mar;26(3):686. Baddrudoja, Michael A [corrected to Badruddoja, Michael A].
• Wong JC, Provenzale JM, Petrella JR. Perfusion MR imaging of brain neoplasms. AJR Am J Roentgenol. 2000 Apr;174(4):1147-57.

Livres de références

• AG Osborn, SI Blaser, KL Salzman. Diagnostic Imaging: Brain. 1st ed. Salt Lake City. Amirsys. 2004.
• Scott W. Atlas. Magnetic Resonance Imaging of the Brain and Spine. 3rd Ed edition. Lippincott Williams & Wilkins. 2001.
• AG Osborn. Diagnostic neuroradiology. Mosby. St Louis, 1994.
• Robbins SL, Cotran SL. Pathologic Basis of Disease. 4th ed. WB Saunders. 1989.


Menu Cerveau et moelle épinière

MENU