Aspect des méningiomes au scanner cérébral.

Les méningiomes sont des tumeurs relativement fréquentes : 15% des tumeurs intra-crâniennes. C'est une tumeur qui se développe à partir des tissus recouvrant le cerveau (et non du parenchyme cérébral lui-même). Le méningiome est donc une tumeur extra-cérébrale (Les radiologues emploient le terme de tumeur extra-axiale) .

La présence de multiples méningiomes peut être révélateur d'une neurofibromatose.

Les symptômes provoqués par les méningiomes résultent de l'effet de masse, c'est-à-dire de la compression du tissu cérébral par le méningiome. La symptomatologie dépend des fonctions du tissu cérébral lésé et c'est donc la localisation du tissu cérébral lésé qui détermine sa fonction, son utilité ou son importance.

Le méningiome est une tumeur de croissance lente et, par conséquent, il peut n'être symptomatique que lorsque sa taille est suffisamment importante. C'est pour cette raison que bon nombre de ces méningiomes ne sont découverts que lors d'examens effectuées pour une autre raison ou à l'autopsie.

En principe, les neurochirurgiens n'interviennent que lorsque le méningiome est symptomatique (épilepsie, etc.), est placée près des voies optiques ou qu'elle croît rapidement (présence d'un œdème périlésionnel).

Le diagnostic se fait facilement au scanner cérébral ou en IRM lorsque la tumeur a un aspect et un comportement caractéristique. Mais le diagnostic peut se révéler difficile pour certaines localisations (angle ponto-cérébelleux, cavité orbitaire, région sellaire ) ou lorsque les méningiomes ont un aspect/un comportement atypique.

Cas illustratif

Anamnèse actuelle: Patiente institutionalisée ayant de récents (?) troubles de la marche et du comportement.

Examen radiologique : Investigation par un scanner cérébral.

Observations:
Chez cette patiente, le scanner cérébral montre:
• un premier effet de masse bien délimité, calcifié, de 3cm de diamètre, correspondant le plus vraisemblablement à un ostéome.
• un deuxième effet de masse bien délimité, de 5,5cm de diamètre, se rehaussant fortement après injection de contraste et qui correspond à un méningiome para sagittal pariétal gauche (avec présence d'un œdème périlésionnel).

Cliquer sur la vignette ci-dessous pour accéder aux images de grandes tailles. Lorsque vous vous trouvez dans la galerie d'images, utiliser les fléches de votre clavier ou des bords latéraux des images pour faire défiler les illustrations.

Méningiome, scanner
  • Méningiome, scanner cérébral. Image 1.
    Méningiome. Image 1. Scanner du cerveau. Reconstruction coronale. 1, Lobe frontal droit. 2, Scissure inter hémisphérique 3, Effet de masse calcifié. 4, Cavité orbitaire gauche. 5, cavités nasales.
  • Méningiome, scanner cérébral. Image 2.
    Méningiome. Image 2. Scanner du cerveau. Reconstruction sagittale. 1, Effet de masse calcifié. 2, Système ventriculaire 3, Cervelet. 4, Tronc cérébral. 5, Sinus sphenoïdal. 6, Rhinopharynx.
  • Méningiome, scanner cérébral. Image 3.
    Méningiome. Image 3. Scanner du cerveau. Reconstruction axiale.. 1, Effet de masse calcifié. 2, Sinus frontal gauche. 3, Cavité orbitaire gauche. 4, Lobe temporal. 5, IVème ventricule. 6, Cervelet.
  • Méningiome, scanner cérébral. Image 4.

    Méningiome. Image 4. Scanner du cerveau, après injection intra veineuse de contraste. Reconstruction axiale. 1, Effet de masse se rehaussant fortement après contraste. 2, Scissure inter hémisphérique.

  • Méningiome, scanner cérébral. Image 5.
    Méningiome. Image 5. Scanner du cerveau, après injection intra veineuse de contraste. Reconstruction coronale. 1, Effet de masse se rehaussant fortement après contraste. 2, Scissure inter hémisphérique. 3, Ventricule latéral droit. 4, Tente du cervelet. 5, Cervelet.
  • Méningiome, scanner cérébral. Image 6.
    Méningiome. Image 6 de 6. Scanner du cerveau, après injection intra veineuse de contraste. Reconstruction sagittale. 1, Effet de masse se rehaussant fortement après contraste. 2, Cavité orbitaire. 3, Sinus maxillaire. 4, Cervelet.