Métastases cérébrales d'un cancer du poumon: aspect IRM.

Des tumeurs agressives localisées dans le thorax ou l'abdomen peuvent métastatiser au cerveau par voie hématogène. Les métastases cérébrales les plus fréquemment rencontrées proviennent des cancers du poumon (petites cellules, adénocarcinome) ou du sein. Le plus souvent, les métastases cérébrales sont localisées à la jonction matière grise - matière blanche. La plupart des métastases sont trouvées au niveau des hémisphères cérébraux (80%). Moins de 15% sont localisées au niveau du cervelet. L'examen radiologique le plus performant dans la détection des métastases cérébrales est l'imagerie par résonance magnétique (IRM) avec injection intraveineuse de contraste (chélates de gadolinium).

Une métastase cérébrale peut avoir un aspect kystique ou solide. Une métastase cérébrale peut être découverte avant que la tumeur primitive soit connue. La plupart du temps, les métastases sont multiples, mais occasionnellement, on ne trouve qu'une unique lésion. Parfois, l'aspect radiologique d'une métastase peut être identique à celui d'un abcès ou d'un glioblastome. Il existe donc des situations où une biopsie est requise pour poser le diagnostic.

Cas illustratif

Cette jeune patiente est suivie pour un cancer du poumon qui s'est surtout manifesté par une diminution de l'appétit ("anorexie-like") ainsi qu'une perte de poids importante survenue dans un laps de temps très court. Cette patiente a commencée à fumer depuis l'âge de 13 ans. Le risque d'apparition d'un cancer du poumon devient significatif lorsque le nombre de paquets de cigarettes consommé est supérieur à 20 upa (20 upa correspond à la consommation de 20 cigarettes par jour pendant 20 ans).

Cette jeune patiente est hospitalisée pour des troubles de la conscience. Devant l'apparition de troubles neurologiques, une imagerie par résonance magnétique (IRM) du cerveau est réalisée.

Cet examen a été effectué sur une unité IRM à bas champ. Les séquences pondérées T1, après injection intraveineuse de contraste (chélates de gadolinium), montrent de volumineuses lésions ayant un aspect en "cible", c'est-à-dire avec un centre hypointense (couleur noire sur les images) et avec un liseré périphérique hyperintense (couleur blanche sur les images). Ces lésions cérébrales correspondent à de multiples métastases de son cancer du poumon. La séquence pondérée en T2 montre un important œdème cérébral visible comme une hyperintensité de la substance blanche. Cet œdème cérébral est provoqué par la croissance de ces métastases à l'intérieur de la boite crânienne et dénote une souffrance du cerveau.

Diagnostic: Multiples métastases cérébrales chez une patiente tabagique de 27 ans atteinte d'un cancer du poumon.

Bibliographie

• AG Osborn, SI Blaser, KL Salzman. Diagnostic Imaging: Brain. 1st ed. Salt Lake City. Amirsys. 2004.
• Scott W. Atlas. Magnetic Resonance Imaging of the Brain and Spine. 3rd Ed edition. Lippincott Williams & Wilkins. 2001.
• AG Osborn. Diagnostic neuroradiology. Mosby. St Louis, 1994.


Menu Cerveau et moelle épinière

MENU