Pneumocéphalie (pneumencéphalie)

La présence d'air sous la voûte crânienne est désignée par le terme de pneumocéphalie.

La pneumocéphalie est diagnostiquée facilement au scanner. L'air y est visible comme de petites zones fortement hypodense (-1000 UH).

L'air pénètre à l'intérieur du crâne via une brèche ostéo-durale. Cette brèche peut être une porte d'entrée pour des germes ou être à l'origine d'une fuite de liquide céphalorachidien.

Une pneumocéphalie peut être secondaire à des traumatismes crâniens (fracture des sinus, fracture de la base). La pneumocéphalie peut aussi se rencontrer après intervention neurochirurgicale. Plus rarement, la pneumocéphalie est la conséquence d'une invasion tumorale de la base du crâne/des sinus par un cancer du nasopharynx.

Le traitement de la pneumocéphalie simple est le plus souvent conservateur (oxygène, position haute de la tête, antibiothérapie si trauma, etc.).

La pneumocéphalie prend un tour plus dramatique lorsque l'on est en présence de collections aériques sous tension et donc avec un effet de masse. Le signe du Mont-Fuji désigne de l'air sous-dural dans les régions frontales qui sépare et comprime les deux lobes frontaux. Le silhouettage ainsi crée rappelle (selon les radiologues Japonais) celui du Mont Fuji.

Les pneumocéphalies sous tension sont des urgences neurochirurgicales.

Cas illustratif

Renseignements cliniques

Perte de maitrise d'une scootériste sur une route mouillée. Il s'agit donc d'un traumatisme avec une haute cinétique et les urgentistes réclament un «body scanner».

Protocole examen tomodensitométrique: Acquisition volumique sur le crâne et le rachis cervical (non montré) sans injection intraveineuse de contraste. Acquisition volumique sur le thorax et l'abdomen (non montré) après injection intraveineuse de contraste.

Résultats: Fractures du massif facial/de la base du crâne. Pneumocéphalie.
Chez cette patiente, l'air intracrânien est localisé principalement dans l'espace méningée antérieur. L 'IRM de contrôle, effectué 14 jours après l'accident, est quasi normale et il n'y a plus de pneumocéphalie.

Pour visualiser les images de grandes tailles, cliquer sur la vignette ci-dessous.

  • Pneumocéphalie. Image 1.
    Pneumocéphalie. Image 1. Scanne cérébral. Coupe axiale (fenêtre osseuse) 1, Sinus maxillaire. 2, Sinus sphénoïdal (Remarquez les fractures). Flèche, Air intracrânien.
  • Pneumocéphalie. Image 2.
    Pneumocéphalie. Image 2. Scanne cérébral. Coupe axiale (fenêtre osseuse) 1, Sinus maxillaire. 2, Sinus sphénoïdal (Remarquez les fractures). Flèche, Air intracrânien.
  • Pneumocéphalie. Image 3.
    Pneumocéphalie. Image 3. Scanne cérébral. Coupe axiale (fenêtre osseuse) 1, Sinus maxillaire droit. 2, Sinus maxillaire gauche. Flèche, Air intracrânien.
  • Pneumocéphalie. Image 4.
    Pneumocéphalie. Image 4. Scanne cérébral. Coupe axiale (fenêtre osseuse) 1, Sinus maxillaire droit. 2, Sinus maxillaire gauche. Flèche, Air intracrânien.
  • Pneumocéphalie. Image 5.
    Pneumocéphalie. Image 5. Scanne cérébral. Reconstruction coronale (fenêtre osseuse) 1, Condyle de la mandibule. Flèche, Air intracrânien.
  • Pneumocéphalie. Image 6.
    Pneumocéphalie. Image 6. Scanne cérébral. Reconstruction coronale (fenêtre osseuse) 1, Condyle de la mandibule. Flèche, Air intracrânien.
  • Pneumocéphalie. Image 7.
    Pneumocéphalie. Image 7. Scanne cérébral. Reconstruction coronale (fenêtre osseuse) 1, Sinus sphènoïdal. Flèche, Air intracrânien.
  • Pneumocéphalie. Image 8.
    Pneumocéphalie. Image 8. Scanne cérébral. Reconstruction coronale (fenêtre osseuse) 1, Condyle de la mandibule. 2, Sinus sphènoïdal. Flèche, Air intracrânien.
  • Pneumocéphalie. Image 9.
    Pneumocéphalie. Image 9. Scanne cérébral. Reconstruction sagittale (fenêtre osseuse) 1, Sinus frontal. 2, Sinus sphènoïdal. Flèche, Air intracrânien.
  • Pneumocéphalie. Image 10.
    Pneumocéphalie. Image 10. Scanne cérébral. Reconstruction sagittale (fenêtre osseuse) 1, Sinus frontal. Flèche, Air intracrânien.
  • Pneumocéphalie. Image 11.
    Pneumocéphalie. Image 11. Scanne cérébral. Reconstruction sagittale (fenêtre osseuse) 1, Sinus frontal. 2, Sinus maxillaire. Flèche, Air intracrânien.
  • Pneumocéphalie. Image 12.
    Pneumocéphalie. Image 12. Scanne cérébral. Reconstruction sagittale (fenêtre osseuse) 1, Sinus frontal. 2, Sinus maxillaire. Flèche, Air intracrânien.
  • Pneumocéphalie. Image 13.
    Pneumocéphalie. Image 13. IRM, coupe axiale, T2. 1, Sinus maxillaire. 2, Sinus sphènoïdal. 3, Hémisphère cérébelleux.
  • Pneumocéphalie. Image 14.
    Pneumocéphalie. Image 14. IRM, coupe axiale, T2. 1, Sinus frontal. 2, Corne frontal (ventricule latéral)
  • Pneumocéphalie. Image 15.
    Pneumocéphalie. Image 15. IRM, coupe axiale, T2*. 1, Globe oculaire. 2, Pont.
  • Pneumocéphalie. Image 16.
    Pneumocéphalie. Image 16 de 16. IRM, coupe coronale, FLAIR. 1, Globe oculaire. 2, Sinus maxillaire.

Bibliographie

• Michel SJ. The Mount Fuji sign. Radiology. 2004 Aug;232(2):449-50.


Menu Cerveau et moelle épinière

MENU